Amputation suite à un accident de voiture

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Se renseigner en cas d’amputation suite à un accident de voiture.

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Amputation accident de la route : se faire défendre par un avocat compétent dans l’indemnisation du préjudice corporel

Si vous avez été victime d’un accident de la route et que malheureusement vous avez dû subir une amputation d’un membre, n’hésitez pas à nous demander notre avis. Nous ferons en sorte de vous donner gratuitement un éclairage sur votre situation.
Les conséquences d’une amputation sont en effet importantes et il n’est pas rare que l’assureur fasse en sorte de minimiser celles-ci. Il s’agit de dossiers où il faut que la victime soit vigilante pour être correctement indemnisée.
Notre cabinet est compétent pour gérer ce type de grand handicap. Il s’agit d’être entouré d’un avocat particulièrement pointu en indemnisation du préjudice corporel, mais aussi d’un bon médecin expert, d’un bon architecte en cas de nécessité d’aménagements.

Questions posées à l’avocat de victimes

Exemples de questions de victimes concernant une amputation

Amputation jambe de mon père suite à infection nosocomiale sur négligence d’une plaie d’escarre

Mon père était complètement autonome à domicile avant sa colectomie sub-totale sur tumorectomies. S’en sont suivies plusieurs complications (choc septique sur rupture d’anastomose, puis oedème aigû du poumon) pour lesquelles il a dû faire 2 séjours en réanimation. Puis, bien diminué sur le plan physique (il ne savait plus marcher), il a été admis, après être passé en Soins Continus puis en Chirurgie, en Soins de Suite et Réadaptation. L’objectif était le reconditionnement physique pour rendre possible un retour à domicile. Dans les faits, la prise en charge de Papa y a été déplorable et l’équipe médicale et paramédicale a laissé se dégrader 2 plaies sur le pied gauche (dont l’une était une escarre talonnière). A tel point que Papa a dû subir une amputation à mi-cuisse de son membre inférieur gauche car les plaies étaient infectées à multiples germes dont Staphylocoque Aureus et donc, il risquait la septicémie. Nous allons demander la copie des dossiers médicaux. Nous projetons d’entreprendre 2 procédures:
-une plainte pour négligence et défaut de soins de la part du SSR, auprès du Procureur de la République;
-un demande d’indemnisation pour infection nosocomiale auprès de la Commission de Conciliation et d’Indemnisation.
Mes questions sont les suivantes:
–> notre réflexion et nos choix vous semblent-ils logiques et cohérents?
–> doit-on au préalable informer le SSR de l’intention de nos démarches?
–> doit-on attendre de recevoir et compulser les dossiers médicaux de Papa avant d’envoyer nos courriers de plainte et d’indemnisation ?
–> sachant que les buts ne sont pas les mêmes, avons-nous le droit de cumuler ses deux démarches?

Amputation suite à un accident de voiture

J’ai été victime d’un accident de la route il y a vingt ans et j’ai eu une amputation du bras avec de nombreuses opérations dont une ou j’ai eu une maladie nosocomiale. Et des reprises d’opération car les chirurgiens n’avait pas bien fait la cicatrice. Pouvez-vous m’appeler pour m’expliquer si j’ai des droits.

Amputation du pouce gauche droitier

Je me permet de vous solliciter pour avoir une grandeur d’indemnisation suite à un accident de la route. Je me suis fait amputer le pouce gauche, je suis droitier suite à un accident. A l’hopital arrivé aux urgences, le chirurgien de la main m’a fait une greffe du pouce mais 4 jours plus tard il me l’a amputé (la greffe n’avait pas reussi) total 9 jours d’hopital.

Amputation

Victime d’un avp j’ai été indemnisé sur la perte de mon emploi de ma situation ect.. Indemnisation de 400000 € . Depuis le début je me plains de douleurs récurrentes, obligé de prendre énormément de cachets anti douleur. Aujourd’hui rencontre d’ un chirurgien,  qui voit une infection  dans  l’os du Tibia et me propose 2 solutions. La première déjà tentée il y a 3 ans : ouvrir, nettoyer et enlever la chair et les morceaux  d’os atteints,  et antibiotiques à fortes doses. Ou l’amputation. J’ai choisi l’amputation : marre de souffrir, et  surtout  marcher sans  douleur  ni cachets.  On me dit  que  l’ indemnisation sera très basse car déjà  touché  de l’ argent. J’aimerais savoir à quoi m’ attendre  pour  l’ aménagement du véhicule, des prothèses, comment faire,  et si oui ou non je serais  indemnisé.

Problèmes avec Assurance

J’ai été victime d’un accident de la circulation. Je rentrais du travail à moto et j’ai croisé la route d’individus alcoolisés qui faisaient la course en voiture sur une départementale limitée à 70, il était une heure du matin. Une des voitures tentait de doubler l’autre en plein virage au bout d’une ligne droite avec ligne blanche continue. D’après l’expertise je circulais à 70 et la vitesse du véhicule principalement en cause (choc) a été évaluée d’après expert à plus de 120 km/h. Héliporté, j’ai semble t’il été sauvé à plusieurs reprises, bilan 5 ans après : j’ai subi deux amputations (tibiale puis fémorale), j’ai perdu l’usage d’un bras (plexus) pour faire court, la liste serait trop longue…

Expertise médicale amputation

Pour vous résumer ma situation, j’ai eu un accident de moto, un chauffard m’a coupé la route, en campagne sans témoins, il a raconté une version rocambolesque différente de la mienne donc enquête, classé sans suite. Mais depuis procès toujours en cours. Après plusieurs mois d’hospitalisation, 8 bloques opératoires, 2 infections nosocomiales, une amputation tibiale droite, j’essai de reconstruire ma vie. J’ai fait une expertise médicale de consolidation, mais aujourd’hui toujours pas de compte-rendu, malgré mes mails à mon avocat pour qu’il puisse poussé un peu les choses, car temps que je n’ai pas ce compte rendu, rien n’avance. Je viens de démissionner car mon employeur m’a clairement mis au placard sans aucun scrupule. Je dois retrouver un emploi ou éventuellement réaliser un projet personnel, et déménager car j’habite un endroit éloigné des commerces ce qui deviendra de plus en plus un problème pour moi. Comment est-ce possible de faire bouger ce médecin expert et est-ce normal que cela dur aussi longtemps ?