Indemnisation traumatisme cranien

Maître Morin vous vous présente ses domaines d’intervention en matière d’accident de la route et plus particulièrement l’indemnisation du traumatisme crânien. Il reste à votre disposition si vous avez des questions particulières. N’hésitez pas à le contacter via la messagerie.

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principe de l’indemnisation du traumatisme crânien

Le traumatisme crânien est une des pathologies les plus difficile au niveau de l’indemnisation. Le préjudice est bien souvent caché et la victime non préparée risque de passer à coté de son indemnisation. Le médecin expert de l’assureur a une tendance certaine à minimiser ce poste de préjudice. Lorsque le traumatisme crânien est très important, il y a peu de difficultés puisque malheureusment ‘il se voit ». Mais lorsque les conséquences sont discrétes c’est alors plus délicat. Les conséquences du traumatisme crânien peuvent être des difficultés de concentration, de la fatigabilité, des maux de tête, etc… L’expertise finale doit se faire en étant défendu par son propre médecin expert de victimes. L’expertise doit être sérieusement préparée. Il est souvent opportun de faire un bilan neuro psy avant l ‘expertise finale afin de venir le jour J avec des éléments objectifs.
Si vous êtes victime d’un traumatisme cranien suite à un accident de la route et que vous vous posez des questions n’hésitez pas à contacter notre cabinet d’avocats pour avoir notre avis.

Exemples de questions de victimes concernant le traumatisme crânien

Indemnisation traumatisme crânien Glasgow 3

Je vous contacte parce que j’ai subi un très important accident de ski. J’étais dans le coma pendant plus de vingt jours Glasgow 3. Mes parents m’ont assuré et lors du premier et dernier rendez-vous que nous avons eu avec ma mère et eux, il a fait pleurer ma mère pendant tout le rendez-vous. Ils ont dit que mon accident était de ma faute. J’étais pourtant casqué, il était tout neuf puisque j’avais oublié le précédent dans le train. Je me suis battu en rééducation pour sortir du fauteuil roulant et j’ai réussi. Lors de l’accident, je travaillais en alternance et j’avais une belle promesse d’avenir. Maintenant j’ai essayé de reprendre mes études à l’IUT de nouveau en alternance, l’employeur m’a réembauché mais je n’ai pas su suivre les cours puisque j’avais de la rééducation dans le même temps. J’aimerais savoir deux choses : d’une part quand et comment je peux me faire indemniser et d’autre part si l’indemnité sera reversée à mes parents ou à moi.

Renseignements pour mon fils. Accident de la route- Grave traumatisme crânien

Mon fils a eu un accident de la route. Il a un traumatisme crânien sévère.(coma). Il est sorti de réa. Mais est en soins intensifs en neuro chirurgie. Son papa et moi même sommes très inquiets de son futur et de ce que toutes les administrations vont nous faire. Comment est indemnisé le traumatisme cranien ? Faut-il prendre un avocat pour se défendre ?

Accident de la route et traumatisme crânien

J’ai été victime d’un accident de la route avec traumatismes crâniens et cervicales dont je continue à subir les conséquences, actuellement je suis en clinique. J’ai été indemnisée, sans que mes séquelles ne soient prises au sérieux car mon avocat n’a pas vraiment réagi vis à vis des médecins des assurances. Le dossier n’est pas clos, puisque je n’ai pas été déclarée guérie. Du fait des douleurs, névralgies et maux de tête qui ne m’ont pas lâchées depuis, ayant essayé toutes les thérapies et médicaments possibles, puis-je être aidée pour avoir un recours ?

Demande d’information pour traumatisme crânien

Je souhaite être conseillé et orienté. Suite à mon accident de la route j’ai eu un traumatisme crânien qui a entrainé des séquelles.. On me propose une indemnisation de 200€. Je ne sais pas quoi en penser étant donné que je souffre encore de cet accident.

Renseignements urgents trauma crânien

Je suis la maman d’une jeune fille qui a été victime d’un accident de la route avec un fracas facial trauma crânien depuis 3 ans nous nous « battons » surtout elle avec le corps médical mais après une énième opération qui ne sera pas la dernière, non il y a encore un problème! Je me suis rendue compte que mon enfant était à bout de force, elle se bat pour sa santé et pas de réponse, elle a voulu passer un accord à l’amiable soutenue par un « coach de vie » mais chaque expertise est une torture. Petit exemple: « Non le traumatisme crânien n’est pas indiqué sur le constat de blessure » elle a 7 plaques dans le visage ! Elle a fait un coma en aout et aucune raison médicale. Hier le médecin lui a prescrit un traitement contre la sclérose en plaque parce qu’une des vis mal placée est en train de détériorer tous les nerfs de son visage. Elle voulait reprendre des études en alternance, pas de vacances elle a trop d’absence (même médicales) et elle doit redoubler son année elle a trop d’absence, le rectorat ne la valide pas. Je suppose que des histoires comme ça sont légions malheureusement. Nous sommes à la recherche d’un avocat spécialisé qui connaisse bien le trauma crânien.

Accident de moto – perte de mémoire – aucune indemnisation

J’ai été victime d’un accident de moto qui m’a causé un traumatisme crânien, des dermabrasions et un œdème au niveau de la jambe gauche. Je garde des séquelles de l’accident à cause du traumatisme cranien et à ce jour je n’ai reçu aucune indemnisation et le dossier est encore ouvert auprès de l’assureur. Je n’ai aucun souvenir de l’accident, le conducteur du véhicule adverse affirme que je n’ai pas respecté un feu rouge, il a donné le nom d’un témoin mais qui ne s’est jamais manifesté (aucune déposition et totalement injoignable à ce jour). In fine, c’est sa parole et sa parole seulement puisque je n’ai aucun souvenir. Le procès verbal ne fait que reprendre la déposition du dit conducteur et relate les faits, sans clairement établir les responsabilités (alors que des caméras étaient présentes). J’ai contacté 2 avocats qui ne semblaient pas très intéressés par l’affaire.. Bref, je me demandais si effectivement je n’avais aucun recours, si ce n’est celui d’espérer que mon assureur me défende jusqu’au bout, ou si je pouvais me présenter au tribunal d’instance et faire valoir le double application de l’article 4 de la loi Badinter ? En réalité, je n’ai pas un besoin pressant d’indemnisation, j’ai juste l’impression que je suis doublement victime. Sous prétexte que j’étais inconscient à cause du traumatisme cranien et que je n’ai aucun souvenir de l’accident, je ne peux pas me défendre…

AVP trauma cranien

Avoir des informations sur un traumatisme crânien grave, après consolidation (3ans) par un médecin-sapiteur : 20% de DFP. Avocat-défenseur ne s’est jamais déplacé pour m’assister dans les expertises médicales.

Mon fils renversé par une voiture

Mon fils est victime de d’un accident de la circulation. Il a eu un traumatisme crânien grave avec hématome extradural et sousdural. Je souhaite être informé sur les droits de mon enfant.

Accident de la route vélo contre véhicule traumatisme crânien

Je me permets de vous envoyer un message, pour mon père qui s’est fait percuter par un véhicule pendant sa course à vélo. L’accident a provoqué un gros traumatisme crânien et une fracture au rachis lombaire (L5). L’oedème cérébrale a été bien résorbé et l’opération du dos s’est bien passée, seulement mon père est encore dans le coma et ne répond que très peu aux stimulations des médecins. J’ai contacté les assureurs qui, malheureusement ne prennent pas en charge le cas de mon père car il n’a souscrit aucune assurance de la vie…. Ne sachant plus quoi faire, je me suis permise de vous contacter pour avoir peut être des réponses à mes questions sur la marche à suivre et être guidée pour les futurs procedures.

Conseil indemnisation suite à traumatisme crânien

Mon mari a été victime d’un accident de la vie; coup de sabot de cheval lobe frontal gauche. Nous avons passé 2 expertises par un médecin expert mandaté par notre assurance. La visite de « consolidation » devrait avoir lieu en janvier. Les séquelles neurologiques sont très importantes, bien que mon époux soit  » valide », donc je souhaite une aide et un conseil éclairé pour me faire assister pour cette expertise, que je souhaite contradictoire. Je pense qu’il y aura de toutes façons un médecin expert de la partie adverse; propriétaire du cheval responsable de l’accident.