Paraplégie suite à un accident de la route

Maître Morin vous vous présente ses domaines d’intervention en matière d’accident de la route et plus particulièrement en cas de paraplégie. Il reste à votre disposition si vous avez des questions particulières. N’hésitez pas à le contacter via la messagerie.

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

L’indemnisation suite à une paraplégie

Les conséquences financières d’une paraplégie suite à un accident de la route sont très importantes. Il convient dès lors d’être d’autant plus vigilant sur l’indemnisation. Les questions souvent posées sont les suivantes :

Vaut-il mieux transiger ou assigner dans un tel cas ?

Il est vrai que certains avocats préconisent l’assignation systématique en cas de paraplégie au pretexte que l’indemnisation y serait meilleure. Ce n’est pas le bon sens. Un dossier bien réglé est un dossier bien transigé s’il peut l’être ou avec une assignation au tribunal si sa résolution l’exige. Par ailleurs il est logique que l’avantage d’essayer de transiger le dossier, au moins dans un premier temps, et que cela oblige à être confronté aux différentes difficultés du dossier. Cette étape, même si elle n’aboutit pas comme vous le souhaitez, vous aura servi à préparer le dossier pour aller devant le tribunal. Vous saurez pourquoi vous y allez…

Quels professionnels prendre ?

Il est souhaitable de prendre un avocat qui a l’habitude de ce type de dossier. Il aura dès lors l’habitude de travailler avec tel ou tel médecin expert ou tel expert en indemnisation. Dans des dossiers importants comme ceux liés à une paraplégie, la victime doit avoir une équipe à ses cotés. Un avocat seul est largement insuffisant, aussi bon soit-il.

Si vous êtes concerné par un accident de la route ayant entrainé une paraplégie, n’hésitez pas à contacter notre cabinet d’avocat pour avoir notre avis.

Exemples de questions de victimes suite à une paraplégie causée par un accident de la route

Accident moto et paraplégie

Mon beau fils âgé de 30 ans a été victime d’un accident de moto mardi dernier. Il a eu 2 vertèbres de cassées avec écrasement de la moelle épinière, 4 cotes cassées, perforation du poumon. Il est maintenant paraplégique du milieu du dos jusqu’au  pied avec perte d’autonomie totale urinaire et intestinale etc… La fourgonnette faisait du jimcana ( je ne sais pas si ça s écrit comme cela ) et passait entre les véhicules sans mettre de clignotant sur un tronçon de 4 voies . Le chauffard a surgit devant mon beau-fils, il a freiné  à mort mais ça n’ a pas suffit. La police tarde a prendre sa déposition.  Aucune nouvelle de l’ assurance adverse . RIEN . Pouvez-vous nous aider?

Notre fille paraplégique suite à un accident

Notre fille suite à un accident de la circulation dont elle n’est pas responsable est devenue paraplégique en catégorie 2 un handicap  85% elle fait ses autosondages et ne peut envisager de retravailler. Elle est célibataire sans enfants et a toujours besoin de notre présence auprès d’elle. Nous avons 74 et 71 ans et nous nous inquiétons pour son avenir.  Question : suite à la décision du tribunal elle a accepté un capital et est soumise à une rente viagère. Avec son avocat elle a fait appel pour obtenir le capital et non la rente qui est imposable,  je crois ? On nous dit que cela peut demander une année avant décision. Elle a une pension d’invalidité. Peut-elle être supprimée ou diminuée avec la rente viagère ? La vérité est que je crois que cet avocat n’est pas trop spécialisé dans des cas graves comme la paraplégie.

AVP en moto

Voilà 8 mois que j’ai eu mon accident en moto à 18 ans, fracture luxation t3/4, en rentrant du travail, en moto. J’ai été reconnu en AT, invalide également par ma paraplégie, mes parents ont pris un avocat alors que j’étais encore dans le coma, seulement depuis, rien n’a bougé, aucune expertise, aucune avance de frais. Quand nous le relançons, il répond qu’il relance pour obtenir le PV de gendarmerie…. je voudrais changer d’avocat mais cette fois être conseillé par un spécialiste.