Comment faire reconnaître une erreur médicale ?

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Maître Morin vous présente ses domaines d’intervention en matière d’accident médical. Il reste à votre disposition si vous avez des questions particulières. N’hésitez pas à le contacter via la messagerie.

N’hésitez pas à profiter d’un 1er rendez-vous offert afin d’obtenir gratuitement un avis sur votre situation ainsi qu’une proposition d’intervention.. Cliquez sur la photo

Comment faire reconnaître l’erreur médicale dont j’ai été victime ? Philippe M.

En tant qu’avocat, voici une réponse claire et concise à votre question sur la reconnaissance de votre erreur médicale :

  1. Collecte de Preuves : Rassemblez tous les documents médicaux relatifs à votre traitement, y compris les rapports d’opération, les prescriptions, les comptes rendus de suivi, et tout autre document pertinent.
  2. Consultation Médicale : Consultez un médecin-conseil indépendant pour obtenir un avis sur votre cas. Ce médecin pourra évaluer si une erreur médicale a été commise et si elle est à l’origine de vos problèmes de santé actuels.
  3. Rapport d’Expertise : Si le médecin-conseil soupçonne une erreur, un rapport d’expertise médicale sera nécessaire. Ce rapport servira de preuve clé dans votre démarche.
  4. Contactez votre Assurance : Informez votre assureur de la situation. Ils peuvent offrir un soutien initial ou orienter vers des démarches spécifiques.
  5. Commission de Conciliation et d’Indemnisation : Envisagez de saisir la Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation des Accidents Médicaux (CRCI) pour une évaluation objective de votre cas.
  6. Procédure Juridique : Si la faute médicale est établie et que vous ne parvenez pas à un accord à l’amiable, il peut être nécessaire d’engager une procédure juridique. Pour cela, le recours à un avocat spécialisé en droit médical est fortement recommandé.
  7. Démarches d’Indemnisation : En cas de faute reconnue, vous pourrez prétendre à une indemnisation pour le préjudice subi, qui sera évaluée en fonction de l’impact sur votre santé et votre vie quotidienne.

En résumé, la reconnaissance d’une erreur médicale implique une démarche structurée, allant de la collecte de preuves et l’expertise médicale, jusqu’à, si nécessaire, une action en justice pour obtenir réparation. Je reste bien entendu à votre disposition si vous souhaitez me confier votre dossier. Voir les différentes fautes médicales

Essentiel à Retenir pour Faire Reconnaître une Erreur Médicale :

  1. Collecte de Documents : Rassemblez tous vos dossiers médicaux, rapports d’opération, et prescriptions relatifs au traitement.
  2. Avis d’un Médecin-Conseil : Consultez un médecin indépendant pour une évaluation objective de votre situation et pour déterminer s’il y a eu erreur médicale.
  3. Rapport d’Expertise Médicale : Obtenez un rapport d’expertise médicale, qui est crucial pour prouver la faute médicale.
  4. Assurance et CRCI : Informez votre assureur de la situation et envisagez de saisir la Commission de Conciliation et d’Indemnisation des Accidents Médicaux.
  5. Recours Juridique : Si la faute est confirmée et qu’aucun accord à l’amiable n’est trouvé, envisagez une procédure juridique avec l’aide d’un avocat spécialisé.
  6. Demande d’Indemnisation : En cas de reconnaissance de la faute médicale, vous pouvez prétendre à une indemnisation basée sur l’impact de l’erreur sur votre santé et votre vie.

Ces étapes constituent le processus essentiel pour reconnaître et obtenir réparation d’une erreur médicale.

Questions posées à l’avocat de victimes

Demande de Reconnaissance d’Erreur Médicale : Fracture du Poignet et Traitement Inadéquat

Je souhaite obtenir des conseils juridiques après une série de traitements médicaux que je crois être des erreurs médicales. Après une double fracture du poignet, j’ai été opérée sans explication adéquate. J’ai été informée après l’opération que j’avais deux fractures, bien que l’on m’ait parlé initialement d’une seule. Contre les conseils initiaux, mon plâtre ne couvrait pas entièrement le bras, et un spécialiste a confirmé par la suite que cela aurait dû être le cas. Après avoir subi des douleurs intenses et une mobilité limitée, un autre médecin a indiqué la nécessité d’une nouvelle opération pour corriger les dégâts causés par le premier traitement. Je suis en arrêt depuis l’accident et incapable de reprendre mon travail saisonnier. Je cherche à savoir si je peux saisir la CRCI pour cette situation qui exige maintenant un traitement chirurgical supplémentaire.

Demande de Reconnaissance d’Erreur Médicale : Diagnostic et Traitement de la Déchirure de la Rétine

Je me tourne vers vous pour obtenir des conseils suite à un diagnostic et traitement que je suspecte être une erreur médicale. Après avoir été diagnostiqué avec une déchirure de la rétine, un médecin m’a programmé pour une opération une semaine plus tard. Toutefois, immédiatement après ma sortie, je me suis rendu dans un autre centre médical où l’urgence de ma situation a été reconnue, et j’ai été opéré sans délai car j’aurais pu perdre la vue. Je voudrais savoir comment procéder pour faire reconnaître cette possible négligence médicale.

Demande de Reconnaissance d’Erreur Médicale : Négligence Post-Opératoire chez un Patient Âgé

Je cherche des conseils juridiques concernant le traitement de mon père, âgé de 864 ans, après une opération de prothèse du genou. Suite à l’opération, il a souffert de problèmes respiratoires, mais aucun examen approfondi n’a été effectué. Après son transfert dans un centre de rééducation, une défaillance cardiaque sévère a été diagnostiquée. Selon l’équipe médicale, une prise en charge immédiate lors des premiers symptômes aurait pu prévenir l’aggravation de son état. Je crois que ce manque de soins appropriés dans le service initial pourrait constituer une négligence médicale, mettant en danger la vie de mon père. Je voudrais des orientations sur la façon de poursuivre cette affaire pour négligence et manque de soins adéquats.

Demande de Reconnaissance d’Erreur Médicale avec Séquelles Post-Opératoires

Je sollicite des conseils juridiques en tant que victime d’un accident médical. Suite à une opération, j’ai développé des séquelles graves, entraînant une incapacité permanente. Malgré mes efforts pour obtenir une indemnisation, le processus s’est avéré complexe. Mon dossier médical détaille les préjudices subis et l’impact sur ma vie quotidienne. Cependant, la compagnie d’assurance impliquée a fait une offre d’indemnisation qui me semble inadéquate au regard des dommages corporels subis. Je suis en quête de conseils sur la façon de contester cette offre et d’obtenir une indemnisation juste, conformément au barème de l’ONIAM ou à la loi Badinter, en fonction de la nature de l’accident. Je voudrais également savoir comment être indemnisé pour les coûts de consolidation et les traitements futurs nécessaires. Un médecin-expert a évalué mon état, mais je crains que les assureurs ne minimisent les séquelles de l’accident. Enfin, je souhaite comprendre la procédure d’indemnisation devant les juridictions compétentes, notamment si mon cas relève d’une responsabilité civile ou pénale. Des expertises supplémentaires sont-elles nécessaires pour renforcer mon dossier ?