Préjudice esthétique temporaire

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Comprendre le préjudice esthétique temporaire

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principe du préjudice esthétique temporaire

Résumé de la réponse à la question

  1. Définition : Le préjudice esthétique temporaire se caractérise par une altération de l’apparence physique d’une personne causée par un événement externe (comme un accident) ou une condition médicale, qui est par nature réversible ou non permanente.
  2. Impact sur la qualité de vie : Bien qu’il soit temporaire, ce type de préjudice peut avoir un effet significatif sur la confiance en soi, l’estime de soi et le bien-être psychologique de la personne affectée pendant la durée de la condition.
  3. Exemples : Il peut inclure des situations telles que des ecchymoses, des cicatrices temporaires, des éruptions cutanées, ou d’autres changements visibles résultant d’interventions médicales, d’accidents ou de traitements.
  4. Gestion et récupération : La gestion de ce préjudice peut impliquer des traitements médicaux ou esthétiques pour accélérer la guérison ou minimiser l’apparence des altérations, ainsi qu’un soutien psychologique pour aider à gérer l’impact émotionnel.
  5. Considérations légales et compensations : Dans certains cas, notamment les accidents, le préjudice esthétique temporaire peut être pris en compte dans les revendications d’assurance ou les procédures judiciaires, offrant une compensation pour l’impact temporaire sur l’apparence et la qualité de vie de l’individu.
Avis personnel : Lors de la formulation d'une réclamation, il est essentiel d'inclure tous les postes de préjudice pour s'assurer qu'aucun aspect du dommage n'est omis. Cependant, il est important de reconnaître que certains postes, comme le préjudice esthétique temporaire, bien que pertinents, peuvent représenter une compensation financière relativement modeste. Il est souvent plus judicieux de concentrer son attention et ses efforts sur des postes de préjudice ayant un impact financier plus conséquent, tels que le pretium doloris ou les frais liés à la tierce personne. Ces derniers tendent à être mieux valorisés dans les calculs de compensation et peuvent donc avoir un impact plus significatif sur le montant total de l'indemnisation obtenue.

Selon le référentiel Mornet :

C’est un poste important pour les grands brûlés, les traumatisés de la face et les enfants pour lesquels on est obligé de différer les interventions de chirurgie esthétique mais, contrairement à ce qui est fréquemment soutenu, il n’est pas limité à ces cas. L’adverbe “notamment” utilisé par la nomenclature Dintilhac montre qu’il ne s’agit que d’exemples. On notera que s’il existe un préjudice esthétique permanent, il existe nécessairement un préjudice esthétique temporaire qu’il convient d’indemniser si la demande en est faite. Il faut se prononcer en fonction des photographies réalisées peu de temps après le fait dommageable versées aux débats, du rapport d’expertise médicale (en aucun cas des seules conclusions de la victime), de la durée durant laquelle il a été subi et de l’âge surtout pour les enfants. L’évaluation pourra être faite par référence au préjudice esthétique permanent en tenant compte cependant de son caractère temporaire.
Si vous rentrez un problème lié au préjudice esthétique temporaire n’hésitez pas à demander son avis à notre cabinet d’avocat sur votre situation? Voir Comment évaluer le préjudice esthétique ?

Questions de victimes

Exemples de questions de victimes sur le préjudice esthétique temporaire

Connaitre le montant d’indemnisation

Ma fille a été victime il y a 3 ans d’un accident de la vie privée (chute dans les escaliers), vertèbres cassées, poignet cassé, 3 interventions chirurgicales. Il lui est proposé l’indemnité suivante :
AIPP 8% : 1370€/point. Est-ce les bons montants ? Il manque sur la proposition l’aide de la tierce personne, le préjudice esthétique temporaire et définitif et le préjudice scolaire. Comment doivent-ils être évalués ?

Renseignements préjudice esthétique temporaire

J’ai été victime d’un accident de la route. Suite à une visite médicale d’un médecin expert j’ai reçu les conclusions qui noté 2/7 pour des souffrances endurées, classe 2 en déficit temporaire, un  préjudice esthétique temporaire  de 15 jours lié à une paire de béquilles. Puis 6 mois de difficultés à l’entraînement et aux courses de vélo. Je précise que je suis cycliste licencié. Est-ce que les différents préjudices s’accumulent ?

Indemnisation suite brulures jambes épilation définitive

Victime d’une brûlure des jambes lors d’une épilation définitive, je vous contacte pour conseils. J’ai des séquelles esthétiques apparentes et mon état est consolidé. Nous avons réclamé une indemnisation et la première proposition était de 1500 euros. Après avoir fait un courrier de contestation, nous avons une nouvelle proposition de 3242 euros. Cela fait suite à notre courrier demandant 10 000 euros au regard des préjudices subis. En revanche, nous nous sommes pour le moment débrouillés tout seul et nous avons besoin désormais de nous faire épauler pour le calcul réel du préjudice. Voici comment est rédigé la proposition de l assureur :
Je reviens vers vous par la présente suite à la réception de l’avis de notre médecin conseil. Selon ce nouvel avis, nous sommes en mesure de vous proposer l’indemnisation suivante :

–        Pour les souffrances endurées évaluées à 1,5/7 : 1 500 €

–        Pour le déficit fonctionnel temporaire partiel classe I durant trois semaines : 42 €

–        Pour le préjudice esthétique temporaire évalué à 2/7 : 900 €

–        Pour le préjudice esthétique définitif évalué à 1/7 : 800 €

Soit un total de 3 242 €.

Pouvez vous nous aider ?

error: Content is protected !!