Indemnisation erreur chirurgicale

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Maître Morin vous présente ses domaines d’intervention en matière de faute médicale et plus particulièrement en cas d’erreur chirurgicale. Il reste à votre disposition si vous avez des questions particulières. N’hésitez pas à le contacter via la messagerie.

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principe de l’erreur chirurgicale

Il y a erreur médicale lorsque les régles de l’art n’ont pas été respectées. C’est le médecin expert qui dit s’il y a ou non erreur chirurgicale. Parfois il peut ne pas y avoir d’erreur chirurgicale mais la victime a le droit quand même d’être indemnisée par la solidarité nationale. Il s’agit alors d’un aléa thérapeutique.
SI vous êtes ou pensez être victime d’une erreur chirurgicale n’hésitez pas à consulter notre cabinet d’avocats afin que nous vous donnions notre avis sur votre cas.

Questions posées à l’avocat de victimes

Exemples de questions de victimes suite à une erreur chirurgicale

Erreur chirurgicale

J’ai été opéré la semaine dernière. On m’a installe une dérivation ventriculaire suite à une rupture d’anévrisme, en rentrant chez moi l’infirmière qui me change le pansement me dit d’aller au urgence car la plaie au niveau du ventre a gonflé et c’est pas normal me dit elle. Je vais à l’hôpital où on m’a opéré et ils me disent que le tuyau n’a été mis au bon endroit qu’il faut refaire l’opération. Je vois bien qu’ils sont gênés et évitent de dire qu’ils ont fait une erreur.

Parésthesie suite opération du dos suite à erreur chirurgicale

J’ai été opéré du dos suite à un accident de travail. Le neurochirurgien a touché la dure-mère et suite à ça, ma jambe gauche reste complètement engourdie. Réopéré pour une artrodese lombaire, J’aiété paralysé à 2 reprises et réopéré 2 fois. A ce jour les Parésthesies se sont aggravées et reste irréversibles. Le neurochirurgien fait traîner les choses et ne veut pas reconnaître les séquelles. Pour moi il y a erreur médicale et je cherche donc un avocat pour m’aider à faire reconnaître la faute médicale et les conséquences qu’il y a dans ma vie.

Demande d’expertise pour erreur chirurgicale et recherche avocat

J’ai été opéré en février pour un problème au niveau de la vésicule biliaire. Néanmoins, au cours de l’intervention, qui a été convertie en laparotomie, des complications ont surgis et à mon réveil je me suis retrouvé avec un drain lame sous-hépatique pour une fuite qui aurait eu lieu en cours de l’opération. En raison de ces complications, j’ai dû être opéré une seconde fois. J’ai demandé des comptes aux premiers médecins qui refusent l’existence d’une quelconque erreur chirurgicale. Mais vu les termes vagues de leurs explications, je crois être en présence d’une erreur médicale, qui me cause des graves préjudices physiques et psychiques. Je dois vivre pour l’instant avec une prothèse pancréatique et je souffre tous les jours en raison des conséquences de cette intervention. J’aimerais donc avoir un conseil d’un avocat sur les démarches à suivre et aussi, si possible avoir l’avis d’un médecin expert qui puisse me donner son opinion sur l’existence d’une erreur ou pas.

Opération de la colonne vertébrale : erreur chirurgicale ?

J’ai été opéré pour un rétrécissement du rachis. Le chirurgien m’avais certifié qu’après cette opération tout irait bien. Or dès que je suis remonté du bloc j’ai tout de suite senti que quelque chose n’allait pas. Je ne contrôle plus ma vessie et des douleurs atroces jour et nuit au dos , les jambes. J’ai revue plusieurs fois le chirurgien ainsi qu’un suivi avec un urologue et il s’en est confirmé que le nerf conducteur a été touché pendant l’opération. J’ai eu confirmation de l’urologue qu’il ne pouvait plus rien faire dans mon cas étant donné que cela est neurologique. J’ai été hospitalisé au centre anti douleurs,  je ne peux plus marcher plus de 300 mètres et la MDPH m’a déclaré adulte handicapée. Je n’en peux plus moi j’avais confiance en ce neurochirurgien et aujourd’hui j’en paie les conséquences ma vie est un calvaire que puis-je faire ? Pouvez-vous m’aider à faire valoir cette erreur chirurgicale ?

Recherche avocat suite erreur medicale

Suite à une erreur médicale survenu pendant une chirurgie je souhaite avoir des conseils et informations sur les possibles recours  à faire face à ce préjudice subit. Je me suis fait opérer d’une malformation veineuse au mollet droit. L’opération était sans gros risque d’après le chirurgien avant l’opération. Pendant l’opération j’ai eu une grosse hémorragie et le chirurgien a dû faire un pansement compressif. La malformation veineuse n’a pas être que partiellement retirée. Cependant le chirurgien a trop serré le pansement compressif ( comme un garrot d’après les explications de l’époque) et 2 jours plus tard après des douleurs insupportable dans la nuit j’ai développé comme un syndrome des loges mes muscles jumeaux ne recevant plus la circulation du sang. Après 2 chirurgie en urgence pour rattraper cette erreur commise je me suis retrouvé 1/2journee dans le coma, 1 mois en réanimation. J’ai de lourdes séquelles de cette erreur médicale : on a du me retirer les 2 muscles jumeaux, la cicatrisation dirigée de 3 grandes plaies ouvertes au mollet, paralysie du pied et perte de la motricité , perte de la sensibilité sur la moitié du mollet et du pied. Je dois constamment me battre face à la douleur, aux séquelles physique et physiologique que j’en ai gardé. Je souhaiterais entamer une démarche contre l’hôpital et mon chirurgien j’ai mis beaucoup de temps à accepter et à réaliser ce qui m’est arrivé et je me sens prêt à affronter cette erreur qui me handicap lourdement physiquement mais aujourd’hui encore plus avec une reconversion professionnelle entamé.

Erreur chirugicale et médicale

Il y a deux ans, j’ai subi une opération des reins, malheureusement ils m’ont oublié un tuyau dans mes reins. Depuis ce temps  je n’ai pas vérifié l’Opération Chirurgicale. Mais l’année dernière, j’ai eu beaucoup de douleur au site de l’opération, et j’étais incapable de marcher même pas de bouger et d’uriner du sang. J’ai fait des examens médicaux, mais personne n’a remarqué qu’il y avait une erreur médicale et qu’il y avait quelque chose à l’intérieur de moi. Du coût Il y a trois jours j’ai fait un examen médical et radiologique là au le médecin a découvert que j’avais en moi  un tuyau qui est relié aux reins et rejoint la moitié de mon dos. C’est pourquoi je souhaite porter une plainte auprès du personnel médical de CHU pour cette erreur fatale. J’ai tous mes avis et papiers médicaux qui prouvent qu’il s’agit d’une erreur médicale. J’ai une opération en urgence mois septembre j’aimerais bien avoir une réponse de votre part dans les meilleurs délais.

Renseignements Erreur médicale

Je vous contacte pour ma situation. Je me suis faite opérer de la vésicule biliaire. Mais après 10 jours je suis partie aux urgences suite à malaise sévère. Cela fait 10 jours que je suis à l’hôpital car le chirurgien avait mal refermé et la bille s’écoulait dans mon ventre. On m’a retiré près de 5 litres de liquide. Le nouveau chirurgien va faire une lettre au premier chirurgien car il y a eu une grave erreur médicale selon lui. Quels sont mes recours possible ? Aujourd’hui j’ai failli mourir et j’en ai pour 4 mois minimum car ils devront me réopérer pour réparer l’erreur.

Une erreur chirurgicale

J’ai été opérée d’une prothèse de hanche G. Puis j’ai été opérée d’une prothèse hanche D sans aucun problème. Mon opération G a été effectuée dans des conditions difficiles : fortes douleurs ds les 2 mois précédant l’opération.. J’ai passé 2 J à la clinique, puis j’ai été transportée ds 1 clinique de rééducation, ds la périphérie. Au bout de quelques jours, sur 1 douleur de la hanche assez violente, mon rhumatologue m’a fait faire 1 radio de contrôle. Résultat : fracture du fémur avec arrachement du grand trochanter. Il m’a été dit par le corps médical de la clinique, et plus tard par d’autres médecins et chirurgiens que le chirurgien avait dû créer ces dégâts lors de l’opération. Le chirurgien consulté début décembre, a nié toute responsabilité, mais n’a eu  aucune explication à me donner, concernant cet  » accident ». Il a constaté ma « boiterie » qui devait s’arranger d’ici 6 mois. Au bout d’1 an je boitais toujours, malgré la rééducation. Très embarrassé le chirurgien n’avait plus aucune explication à me donner. Je lui ai demandé de saisir son assurance. Je voudrais savoir si je peux demander 1 dédommagement à mon chirurgien, à qui j’ai adressé 1 recours gracieux 1 an après mon opération. Ce recours est resté sans réponse. Mon assurance « accidents » m’a précisé que je pouvais porter plainte dans 1 délai de 5 ans après l’acte.

ERREUR CHIRURGICALE

Suite à une laminectomie, ma mère est handicapée ayant perdu l’usage de ses jambes et complètement incontinente. Dois-je m’adresser à un médecin expert pour monter un dossier ? Dois-je informer l’ordre des médecins ?