Indemnisation suite à un accident à la piscine

Indemnisation d’un accident de la vie survenu à la piscine.

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principe de l’indemnisation d’un accident de la vie survenu à la piscine

Piscine accueillant du public

Les responsables d’une piscine ne sont pas systématiquement responsables des accidents survenus dans son établissement. Cependant, le responsable d’une piscine qui accueille du public a de fait une responsabilité : celle d’assurer la sécurité des utilisateurs.Tout d’abord, le propriétaire de la piscine est responsable d’assurer la sécurité de son installation et cette obligation inclut l’obligation de vigilance. La responsabilté s’analyse au cas par cas.

Piscine privée

Depuis 2004 les propriétaires de piscines privées ont l’obligation de choisir un dispositif de sécurité parmi les quatre préconisés par la loi ( alarme, barrières, couvertures, abris ) en cas d’accident de noyade ils peuvent voir sinon leur responsabilité engagée. . Une piscine ne doit être d’ aucun danger pour un enfant, même si celui-ci vient dans votre propriété à votre insu. Si le dispositif anti-noyade prévu par la loi n’existe pas, vous êtes responsable de l’accident. Si la victime a commis une faute, il y aura alors un partage de responsabilité et la faute de la victime minimisera la réparation qui était due.

Garantie des accidents de la vie GAV

Quelques soient les circonstances de l’accident à la piscine, il faudra vérifier si la victime a souscrit une GAV. Une indemnisation peut alors être prévue par le contrat.

Si vous avez eu un accident de la vie dans une piscine, n’hésitez pas à contacter notre cabinet d’avocat pour avoir notre avis.

Exemples de questions de victimes suite à un accident de la vie à la piscine

Accident de piscine

Mon fils alors âgé de 13 ans a eu un accident à la piscine. Sur le bord du grand bassin il est entré en percussion avec un robot sous marin manipulé par une surveillante qui sortait ce robot d’un local technique. Sa cuisse droite a été découpée par la plate forme du chariot de transport Il a été conduit a l’hôpital par les Sapeurs Pompiers et opéré. Ce jour nous avons reçu le rapport du médecin expert désigné par notre assurance, il a déterminé le taux de souffrance endurée à 2,5/7 – le préjudice esthétique à 1,5/7 et une AIPP de 2%. Comment devons-nous interpréter ces chiffres sachant que l’assurance de la piscine reconnait les tords à 50%.

Accident de la vie à la piscine

Le 1 er août je me suis rendue à la piscine municipale de ma commune, la chaise haute des surveillants de baignade m’est tombée sur le dos alors que j’étais allongée au bord du bassin. J’ai une côte cassée et des contusions au bras, j’ai un épanchement pleural bilatérale un épanchement et un décollement pericardique. J’ai deux mois d’arrêt de travail et j’ai du faire appel à une aide à domicile pour mes actes de la vie courante. Dans un premier temps mon assurance m’accompagner dans les démarches en me demandant de multiples documents que j’ai fourni. Je suis couverte en plus de ma responsabilité civile par une gav et l’aide ménagère devait être payée grâce à cette gav. La piscine ne répondant ni aux courriers ni au mail ni aux appels j’ai déposé plainte à la gendarmerie et informé mon assurance de cette démarche. Cette dernière m’a expliqué que si je faisais intervenir un avocat pour mon indemnisation ils ne regleraient plus l’avance des frais et du coup l’aide ménagère restera à ma charge. Dans ce cas je me questionne sur l’intérêt d’une gav et sur la suite à donné à ma situation. Pensez-vous que je puisse faire confiance à l’ assurance de la piscine, tout en sachant que la mairie n’a pas d’assureur c’est une grosse commune et ils s’assurent eux même la piscine. Par ailleurs, j’ai eu 3 conseillers différents au téléphone lors de mes appels à l’assurance depuis mon accident, les 3 se sont systématiquement contredits sur la suite à donner.

Accident de la vie piscine

Suite à une chute chez un particulier, arrivée en sortant de sa piscine tubulaire (plaque glissante au pied de l’échelle) il s’avère que ce Mr (locataire ) ne possède ni assurance maison ni responsabilité civile. Suite à cette chute j’ai dû subir une opération en urgence (vertebroplastie) car 2 vertebres fracturées. Je suis arrêtée 3 mois et ne sais pas si je vais pouvoir reprendre mon travail puisqu’il m’est interdit de faire des efforts. Or je suis auxiliaire de vie auprès de personnes âgées. Merci de bien vouloir me renseigner sur les Re cours que je pourrais avoir étant données les séquelles que je présente, ma possible perte d emploi et perte de salaire. Je ne sais pas trop à qui M’ adresser.

Accident à la piscine

Mon fils a eu un accident à la piscine. Il s’est coupé au niveau de son pied droit. A l’hôpital il l’ont anesthésié pour faire six points. Le maître nageur a expliqué à mon mari qu’il y a un carreau cassé dans la piscine et qu’il n’a pas été réparé jusqu’à ce que ce dernier est devenu tranchant, et il a décidé d’arrêter les cours car il dit qu’il ne voulait pas prendre la responsabilité. Cela veut dire qu’ils ont mis mon enfant en danger alors qu’ils savaient qu’il y a un objet tranchant au fond de la piscine.  Pouvez-vous me dire ce que je dois faire car je trouve ça injuste qu’ils attendent que ça arrive à mon enfant de 7 ans pour réagir.

Accident de la vie accident piscine

Suite à une chute chez un particulier, arrivée en sortant de sa piscine tubulaire (plaque glissante au pied de l échelle) il s’avère que ce Mr (locataire ) ne possède ni assurance maison ni responsabilité civile. Suite à cette chute ( accident piscine) j’ai dû subir une opération en urgence (vertebroplastie) car 2 vertebres fracturées. Je suis arrêtée 3 mois et ne sais pas si je vais pouvoir reprendre mon travail puisqu’il m’est interdit de faire des efforts. Or je suis auxiliaire de vie auprès de personnes âgées. Merci de bien vouloir me renseigner sur les recours que je pourrais avoir étant données les séquelles que je présente, ma possible perte d emploi et perte de salaire. Je ne sais pas trop à qui m’adresser.

Accident de la vie accident piscine

Je me suis rendue à la piscine municipale de ma commune, la chaise haute des surveillants de baignade m’est tombée sur le dos alors que j’étais allongée au bord du bassin. ( accident piscine ). J’ai une côte cassée et des contusions au bras, j’ai un épanchement pleural bilatérale un épanchement et un décollement pericardique. La piscine ne répondant ni aux courriers ni au mail ni aux appels j’ai déposé plainte à la gendarmerie et informé mon assurance de cette démarche.

Taux d’invalidité semblant insuffisant accident piscine

J’ai eu un accident dans une piscine privée et j’ai eu fracture de la C1, avec dissection de l’artère vertébrale. Je viens de recevoir le compte-rendu du médecin expert. Mon taux d’ invalidité a été estimé à 5 pour cent. Je suis très étonné. Pensez-vous que je dois demander une contre expertise ?