Contre expertise médicale

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Contre expertise médicale : qu’est-ce qu’une contre expertise médicale ?

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principe de la contre expertise

Le terme contre-expertise est mal employé. En tant que telle, cette expression n’existe pas juridiquement. On comprend cependant qu’en l’utilisant la victime signifie qu’elle n’est pas d’accord avec l’expertise médicale de l’assureur et qu’elle entend la contester en faisant une « contre expertise ». Il faut comprendre la valeur juridique de telle ou telle expertise médicale afin d’agir correctement suite à un désaccord. L’expertise médicale n’est que l’avis du médecin conseil de l’assurance. La victime a parfaitement le droit de ne pas la trouver juste. Comment faire alors ? Le mieux est probablement de commencer en demandant un avis médical à un médecin conseil de victime : inutile de perdre son temps et son argent avec une expertise contradictoire si malheureusement l’expertise de l’assureur est correcte. Si l’avis confirme qu’il y a un désaccord sur l’expertise médicale, il convient alors de proposer à l’assureur la mise en place d’une expertise contradictoire.

Si vous êtes en désaccord avec votre expertise médicale et que vous souhaitez une contre-expertise, n’hésitez pas à demander son avis à notre cabinet d’avocat.

Résumé de la page Contre expertise médicale : le cabinet d'avocat intervient pour la défense des victimes. Ne pas faire confiance à l'assurance. Si vous vous posez des questions concernant le thème Contre expertise médicale, n'hésitez pas à contacter notre cabinet d'avocat.
Questions posées à l’avocat de victimes

Exemples de questions de victimes concernant la contre expertise

Contre expertise

A la lecture du rapport, il apparaît clairement que de nombreux éléments, que j’avais pourtant portés à la connaissance de l’expert, n’ont pas été pris en compte. L’estimation de l’ampleur des dommages que j’ai subis et de mon préjudice sont donc erronés, d’ailleurs j’ai pu me rendre auprès d’un chirurgien orthopédiste et traumatologiste du pied et de la cheville qu’il apparait une douleur sur l’insertion distale du tendon rotulien en faveur d’une tendinite d ‘insertion confirmé par IRM du genou gauche et également une arthropathie dégénérative débutante au niveau fémoraux tibial externe. Donc je souhaiterais prendre rendez-vous avant fin février avec un expert pour une contre expertise pour faire avancer mon dossier.

Contre expertise médicale

Suite à une angioplastie fémorale par système de proglide, le point de ponction à été ligaturé par le fil de suture (proglide). Malgré mes plaintes de douleur aucun examen a été fait et ils m’ont laissé partir chez moi. 3 jours après je me suis retrouvée en ischemie critique. Mon médecin m’a envoyé dans une autre clinique pour me faire une endartériectomie. A ce jour je me déplace difficilement. J’ai été expertisé et je refuse l’aléa thérapeutique. Je souhaite une contre expertise médicale.

Contre expertise médicale

L’expert de l’assurance prêt habitation m’a consolidée à 80% sur le professionnel et seulement 40% sur le fonctionnel pour atteindre le seuil de 50% en deçà du minimum de 66%. Mon endométriose sévère est injustement pronostiquée, et je souhaite trouver un médecin expert pour la contre expertise et en profiter pour me faire accompagner par un avocat qui a déjà travaillé avec … car nous allons sûrement aller vers une expertise judiciaire par la suite…

Contester une expertise medicale suite avp non responsable

J’ai été victime d’un accident de la circulation avec délit de fuite. Classé sans suite par le Procureur de la République faute de témoin. Le conducteur mis en cause n’était pas assuré. A ma demande mon assurance a délégué un expert médical. Ce dernier n’a pu définir mon préjudice physique et a eu recours à un nouvel expert chirurgien orthopédique au CHU. Je conteste ses conclusions. A savoir qu’il affirme que je présentais  un état antérieur de type de rupture du tendon du supra épineux. Je n’ai jamais eu de problème avec celle-ci.  Voir même que « vu mon âge et être droitier » ceci explique les conclusions. 8 %  AIPP retenues. Je suis handicapé car je ne peux plus me servir normalement de mon bras gauche. Douleurs aigues importantes et lancinantes. Je dois recourir à l’aide de mon épouse pour mettre mes effets  vestimentaires. Je précise que ma femme est handicapée à 100%.(fauteuil  roulant). Cet expert travaillant pour le compte de l’assurance je comprends qu’il ne m’est pas alloué plus de 10% car l’assureur ne dédommage pas avant 10 % d’ AIPP. Aussi pouvez-vous m’aider. J’envisage de faire procéder une contre expertise médicale.

Contre expertise décision assurance

J’ai eu un accident de voiture, après le compte rendu de l’urgence le médecin expert de l’assurance a attesté que je ne pouvais pas bénéficier d’indemnisation corporelle car mes préjudices corporels n’excéder pas 10% d’invalidité. Suite à cet accident j’ai une partie de la mâchoire arrachée dont plusieurs dents en moins ainsi que des problèmes de vue et plusieurs égratignures. Je tiens à rappeler qu’il n’y a eu aucune visite médicale de sa part, il s’est uniquement basé sur le compte rendu des urgences qui n’était pas complet au moment de l’envoi. Jusqu’aujourd’hui je ne me suis toujours pas remise physiquement de mon accident car fûr et à mesure mon cas s’est révélé être beaucoup plus compliqué. J’ai subi 5 interventions chirurgicales et ce n’est pas encore terminé. Je souhaiterai faire une contre expertise médicale pour qu’un médecin expert puisse définir exactement le pourcentage de préjudice subis. De plus je souhaiterai savoir sur quoi ce base une médecin expert pour définir un pourcentage d’invalidité. En plus du préjudice corporel, j’ai subis un préjudice esthétique et psychologique. Je voudrais avoir un accompagnement dans ma démarche afin que l’assurance re étudie mon dossier. Je suis un peu perdue, et je ne sais pas par où commencer.

Question sur la contre expertise

Ma fille a eu un accident. Depuis son accident, elle a subi 2 opérations et n’a jamais retrouvé la flexion du coude à 100%. Nous venons de contester l’indemnisation proposée par nos assurances car nous estimons que certains dommages sont sous estimés et nous demandons une contre expertise. Il demande un certificat médical critique avant toute nouvelle expertise, est-ce une obligation ? L’assurance nous dit que c’est à nous de trouver et de payer l’expert, est-ce vrai ? Si contre expertise il y a, elle sera réalisée conjointement par le première expert et le notre. est-ce une obligation ? Si vous savez, combien coûte une expertise par un médecin ?