Indemnisation suite à un accident dans un restaurant

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Quelle indemnisation possible en cas d’accident corporel dans un restaurant ?

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principes de l’indemnisation en cas d’accident corporel dans un restaurant

La responsabilité du restaurant dépendra des circonstances de l’accident. Il est important déjà dans un premier temps d’avoir la preuve de l’événement. Remplir si besoin un constat amiable sur les circonstances de l’accident avec le propriétaire du restaurant. Si la responsabilité est établie, le recours de l’indemnisation du préjudice corporel sera intégral en fonction du degré de responsabilité ou pas de la victime. ( principe de la réparation intégrale du préjudice ). Le principe est que dans le cadre de ses obligations contractuelles, un restaurant est tenu pour le fonctionnement de l’établissement à une obligation de sécurité de moyens vis à vis des clients. Ce n’est pas une responsabilité automatique. Le client doit démontrer que le restaurateur a failli à son devoir de sécurité.

Intervention de la garantie GAV

Si la victime a une garantie corporelle GAV elle sera indemnisée en fonction du contrat, qu’il y ait ou pas un responsable. La victime doit donc d’abord se procurer le contrat et le lire attentivement.

Si vous avez été victime d’un accident dans un restaurant et que vous vous posez des questions n’hésitez pas à prendre contact avec notre cabinet d’avocat pour avoir notre avis.

Résumé de la page Indemnisation suite à un accident dans un restaurant : le cabinet d'avocat intervient pour la défense des victimes suite à un accident corporel. Ne pas faire confiance à l'assurance. Si vous vous posez des questions concernant le thème Indemnisation suite à un accident dans un restaurant, n'hésitez pas à contacter notre cabinet d'avocat.
Questions posées à l’avocat de victimes

Questions de victimes concernant un accident dans un restaurant

Accident de la vie dans un restaurant

J’ai été victime d’une chute mécanique sur un sol mouillé qui venait d’être lavé par la serveuse d’un restaurant  situé à l’intérieur d’une station essence. C’était la seule sortie possible les portes arrières du restaurant ayant été condamnées. Je précise qu’il y avait un panneau dans le sens aller pas dans le sens retour. La personne qui tenait la station essence est une pompier volontaire qui a immédiatement compris la gravité de la chute,  appelé le samu  et les pompier et gardé ma voiture. J’ai transmis à mon assurance, le rapport des pompiers, mon bulletin d’hospitalisation, le certificat médical, les radios, une attestation du restaurant reconnaissant le dommage, et tous mes arrêts de travail. Mais je suis toujours en arrêt car j’ai eu un traumatisme crânien, une luxation du coccyx, une fracture du sacrum , et maintenant une hernie discale sur la fracture qui n’est toujours pas consolidée…Mon assurance vient seulement de mettre en cause la partie adverse. Ma question est la suivante   :  A quel moment dois-  je faire intervenir un avocat afin de défendre mes intérêts ? L’expert  médical me conseille d’attendre que l’assurance ait eu un retour de la partie adverse et que je sois convoquée par le médecin- conseil de l’assurance pour que je puisse mon rendre au rendez-vous avec mon expert et mon avocat. Je me demande si pour accélérer le processus je ne devrai pas faire intervenir l’avocat maintenant ?

Dédommagement suite accident corporel

Victime d’un accident dans un restaurant ( chute dans une trappe ouverte dans la salle d’un restaurant), j’ai eu une fracture de l’humérus avec intervention chirurgicale. Après avoir refusé de reconnaître la responsabilité de son assurée ( gérante du restaurant)  l’assurance a acté la responsabilité. Une expertise a été demandée à l’initiative de la partie adverse. Il a été retenu un préjudice DFP à hauteur de 8% sans plus d’explication. Or mon assureur m’indique dans son courrier que le médecin expert «  précise cependant que les blessures ne sont pas susceptibles d’entraîner une incapacité atteignant le seuil de 10 % prévu par votre contrat « Multirisques Accidents de la Vie » pour bénéficier du versement des indemnités prévues. Suite à  ma réponse demandant quels étaient les critères retenues pour justifier des différents taux retenus dont celui du DFC, il m’est répondu que c’est à moi d’obtenir un certificat critique par un médecin expert spécialisé dans la réparation du préjudice corporel et que la liquidation de mon préjudice ne pourra intervenir tant que les conclusions du médecin expert ne seront pas validé par mes soins.

Chute dans un restaurant

Je me permets de vous contacter car je souhaiterais avoir des informations suite à une chute dans un restaurant  arrivé à ma belle mère qui a entraîné 90 jours ITT.

Chute dans un restaurant

J’ai fait une chute dans un restaurant le sol etait mouillé sans aucune indication. Les responsables du restaurant n’ont pas bougé et c’est un ancien pompier qui m’a prise en charge avant mon transport à l’hopital par les pompiers. Une cote cassée et diverses douleurs. Le restaurateur refuse de communiquer les coordonnées de son assurance. Mon assurance m’indique que de ce fait je ne serai pas indemnisée. La gendarmerie a refusé de prendre ma plainte. Que dois-je faire ?

Accident restaurant

J’ai été victime d’un accident dans un restaurant. J’ai été conduite à l’hôpital. J’ai eu le col du fémur de cassé. Je suis porteuse d’une prothèse de hanche. Je n’ai fait aucune démarche auprès de mon assurance et le patron du restaurant refuse de faire le nécessaire. C’est lui qui est la cause de cet accident. Pouvez-vous me contacter afin de me diriger vers les démarches que je dois effectuer ?