Indemnisation suite à une chute dans un escalier

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Comment être indemnisé suite à une chute dans un escalier ?

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principes de l’indemnisation du préjudice corporel suite à une chute dans un escalier

La victime a chuté suite à sa propre maladresse

En cas de chute seule sans cause exterieure la victime peut être indemnisée si elle a soucrit une GAV couvrant l’événement. L’indemnisation dépendra alors du contrat qu’il conviendra de se procurer et de lire.

En cas de chute mettant en cause le propriétaire de l’escalier

Il peut y avoir un recours en cas de chute dans un escalier si la cause de la chute est l’anormalité de celui-ci. Il appartiendra à la victime de prouver que sa chute est en rapport avec l’anomalie relevée. L’absence de rambarde peut-être retenue, selon les cas, comme une faute par exemple. Ce n’est pas parce qu’on tombe dans un escalier qu’obligatoirement la responsabilité de son porpriétaire est engagée. Il est normal de prendre un risque lorsqu’on monte un escalier de tomber par inadvertance. Ce n ‘est plus normal lorsque l’escalier a un defaut manifeste ou n’est pas conforme au Code de la Construction et de l’Habitation.

Si vous êtes victime d’une chute dans un escalier et que vous vous posez des questions, n’hésitez pas à demander son avis à notre cabinet d’avocat.

Questions posées à l’avocat de victimes

Exemples de questions de victimes concernant une chute dans un escalier

Demande d’un avis, d’un conseil chute dans un escalier

Je vous sollicite au sujet d’un accident qui m’est arrivé. J’ai une assurance accident de la vie (GAV). Début février j’ai fait une chute au bas d’un escalier mouillé. Après la surprise et une certaine douleur, je me suis relevée et je n’avais pas de problème apparents. Quelques jours après j’ai constaté un gros hématome derrière le genou droit. Etant donné que j’étais auprès de mon papa en fin de vie, je ne suis pas allée consulté. Puis une douzaine de jours plus tard, en cherchant mon chien, j’ai été prise d’une violente douleur à la jambe droite au point d’appeler le Samu qui m’a amené à la clinique la plus proche. Je suis sortie avec ordonnance pour un scanner et une visite chez un rhumatologue. Et depuis … pas mieux : toujours paralysée du pied droit (pas de fonction releveur de pied, orteils inertes, …. Je marche avec une attelle releveur de pied quand j’y suis obligée (courses, conduite quelques kilomètres, travail, …), mais pas chez moi car il faut éviter afin que les muscles travaillent. J’ai maintenant d’importantes douleurs des cervicales au bas du dos et des douleurs (type sciatique) lorsque je porte du poids. Mon assurance tarde à se prononcer quant à la prise en charge ou pas de ces problèmes et je suis embettée car je ne sais pas comment cela va se passer pour mon travail à cours terme. Avez-vous un avis ? Un conseil ?

Prothèse totale de la hanche

Suite à une chute dans l’ escalier : fracture de la hanche et mise en place d’une prothèse totale de la hanche. L’assurance après expertise me donne 3 % de taux de dfp. D’après moi ils n’ont pas pris en compte la prothèse totale  de la hanche. Sachant que mon contrat dit de confort.pour certain poste marche à 1% et d’autres à partir de 10% . D’après ce que j ai pu voir une PTH  était de 10%. Pourrais-je avoir un avis éclairé ?

Indemnisation chute escalier

J’ai une assurance garantie de la vie suite à une chute dans les escaliers. Date de consolidation il y a un mois et aipp huit pour cent. Souffrances endurées trois et demi sur sept. L’assurance doit nous proposer une indemnisation de combien ?

Accident de la vie

Après une chute dans mes escaliers et avoir vu un médecin expert je viens de recevoir un courrier avec une indemnisation je voudrais savoir si je peux accepter le montant sans regret.

Contestation des conclusions du médecin expert

Suite à une chute dans un escalier où ma tête a cogné violemment contre une porte, je ne peux plus poser ma tête au sol lorsque je m’allonge sur le dos. Le médecin expert missionné a conclu que la cause était mon âge. Ce que je conteste parce que, avant cet accident, j’allais au cours de gym 3 fois par semaine et je pouvais m’allonger sans problème sur le tapis de gymnastique .

MÉDECIN EXPERT suite à une chute dans l’escalier

Chute dans les escaliers,mon assurance m’a indemnisé à 5% pour l’épaule droite « rupture de la coiffe. Rechute toute seule de l’épaule malgré 2 inflations en 6 mois et malgré la balnéothérapie et du kiné.J’ai attendu 1 ans presque pour que l’assurance me re-convoque chez le même médecin expert et la conclusion est « pas d’aggravation« . Malgré que L’IRM parle » d’une rupture totale du supra épineux. J’ai fais une demande de la mise en place d’une expertise à l’amiable contradictoire
et de nouveau l’assurance va me convoquer chez leur médecin expert en me disant que c’est moi qui doit payer le médecin expert. C’est pour cette raison que je demande de l’aide pour un médecin expert et un avocat.

Rouvrir un dossier chute escalier

Je me permet de vous contacter pour avoir quelques renseignements. Mon fils a été victime d’une chute dans un escalier au collège. Il a été opéré suite à une fracture du radius cubitus. Depuis il souffre à nouveau, nous avons consulté un chirurgien et il a subi des examens radios plus irm et en fin de compte pour apprendre que la consolidation n’avait pas tenue. Le voila a nouveau opéré en février. Ce que je voudrais savoir puis-je faire une demande de réouverture de dossier à qui dois-je en faire la demande car en attendant cela le pénalise pour travailler puisqu’il est toujours en arrêt de maladie.

Assurance sur la vie

J’ai glissé dans les escaliers au mois de novembre, on m’a accompagné aux urgences, ils m’ont diagnostiqué une entorse au genou droit. J’ai donc fait une déclaration auprès de mon assurance sur la vie. L’ assurance m’ont demandé tous les documents concernant ce sinistre. J’ai eu un retour négatif. Je n’ai pas été d’accord de leur décision, j’ai demandé à être vu par un expert. Le rendez-vous, je ne l’ai eu qu’au mois de septembre dernier. J’ai été reçu par un médecin. Et depuis plus de nouvelles. J’ai appelé Aujourd’hui à l’assurance, pour voir l’évolution de mon dossier, j’apprends qu’étant donné que je n’étais pas consolidé, il demande à me revoir courant mars. Est-ce vraiment la procédure ? Et aussi je n’ai eu le rapport de l’expert. Que dois-je faire