Comment se faire indemniser pour maladies nosocomiales ?

“Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap”, Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Le cabinet vous accueille et vous présente son activité orientée vers l’indemnisation des victimes d’erreurs médicales.

N’hésitez pas à profiter d’un 1er rendez-vous offert afin d’obtenir gratuitement un avis sur votre situation ainsi qu’une proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Comment se faire indemniser pour maladies nosocomiales ? Arnaud D.

Top Résumé en Cinq Points

  1. Identifier l’Infection Nosocomiale : Une infection nosocomiale est une infection contractée dans un établissement de santé. Sa reconnaissance nécessite un diagnostic médical.
  2. Démarches Administratives : Informer l’établissement de santé et contacter votre assurance maladie.
  3. Saisir la Commission de Conciliation et d’Indemnisation des Accidents Médicaux (CRCI) : La CRCI évalue si l’infection répond aux critères pour une indemnisation.
  4. Constitution d’un Dossier : Rassembler tous les documents médicaux, témoignages, et justificatifs des préjudices subis.
  5. Consultation Juridique : Faire appel à un avocat dans le droit de la santé pour une représentation et un conseil adapté.

Cher Monsieur Arnaud D.,

Pour obtenir une indemnisation en cas de maladie nosocomiale, voici la démarche à suivre :

  1. Identification de la Maladie Nosocomiale : Assurez-vous que votre situation correspond bien à une maladie nosocomiale, c’est-à-dire une infection contractée dans un établissement de santé après votre admission.
  2. Démarche auprès de la CRCI : Faites une demande auprès de la Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation (CRCI). Elle évaluera si votre cas remplit les critères nécessaires pour une indemnisation.
  3. Critères d’Éligibilité : Votre cas doit répondre à certains critères de gravité, tels que des séquelles permanentes ou une incapacité temporaire de travail significative.
  4. Rôle de l’ONIAM : Si la CRCI juge votre demande recevable, l’Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux (ONIAM) peut procéder à l’indemnisation.
  5. Constitution du Dossier : Rassemblez tous les documents médicaux et preuves de votre situation (rapports médicaux, historique des soins, etc.) pour appuyer votre demande.
  6. Assistance Juridique : Il est recommandé de vous faire accompagner par un avocat pour naviguer dans ce processus et maximiser vos chances de recevoir une indemnisation appropriée.

Pour conclure, l’obtention d’une indemnisation pour une maladie nosocomiale nécessite une approche organisée, qui commence par la collecte de preuves et une évaluation médicale approfondie, et peut éventuellement aboutir à une procédure judiciaire pour obtenir une compensation adéquate. Bien sûr, je suis disponible pour vous assister et prendre en charge votre dossier si vous le souhaitez.

Essentiel à Retenir pour se faire indemniser d’une maladie nosocomiale :

  1. Définition de la Maladie Nosocomiale : Comprendre qu’une maladie nosocomiale est une infection ou maladie contractée dans un établissement de soins après votre admission.
  2. Collecte de Preuves : Rassemblez toutes les preuves médicales, rapports d’hospitalisation et documents attestant de l’infection et de ses conséquences sur votre santé.
  3. Critères d’Indemnisation : Vérifiez que votre cas répond aux critères de gravité établis pour une indemnisation (séquelles importantes, incapacité de travail prolongée, etc.).
  4. Demande auprès de la CRCI : Soumettez une demande à la Commission Régionale de Conciliation et d’Indemnisation des Accidents Médicaux pour évaluer votre cas.
  5. Intervention de l’ONIAM : Si la CRCI accepte votre demande, l’Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux (ONIAM) peut procéder à votre indemnisation.
  6. Assistance Juridique : Considérez l’aide d’un avocat spécialisé pour vous guider dans le processus, surtout si votre cas est complexe ou contesté.
  7. Action en Justice : En cas de non-satisfaction des démarches précédentes, envisagez une action en justice pour faire valoir vos droits.

Gardez à l’esprit que chaque cas est unique et nécessite une approche personnalisée pour obtenir la meilleure indemnisation possible.

Lire aussi sur le sujet

Besoin d'Assistance pour Votre Demande d'Indemnisation ?
Je suis avocat dans le droit de la santé et je peux vous aider à naviguer dans le processus complexe d'indemnisation suite à une infection nosocomiale. Mes services comprennent :

Évaluation de votre dossier et conseils sur la meilleure stratégie à adopter.
Assistance dans la préparation et le dépôt de votre demande auprès de la CRCI ou en justice.
Représentation juridique tout au long du processus.
Soutien dans la négociation d'une indemnisation juste et adéquate.
Contactez-moi dès aujourd'hui pour une consultation initiale et assurons ensemble la reconnaissance de vos droits.

Questions posées à l’avocat de victimes

Exemples de questions de victimes sur le sujet Comment se faire indemniser pour maladies nosocomiales ?

Maladie nosocomiale contractée à l’hôpital indemnité

“Suite à une fracture du doigt et à une opération en ambulatoire nécessitant la pose d’une broche, j’ai contracté une infection nosocomiale (infection sur matériel médical) constatée lors d’une consultation chez le chirurgien de la main. Cela a entraîné une seconde opération en urgence avec hospitalisation à l’hôpital, suivie de soins à mon domicile assurés par une infirmière pour le changement de la perfusion et du pansement. La dernière opération pour retirer la broche a eu lieu et depuis le je suis en séances de rééducation pour recouvrer la mobilité de mon annulaire gauche. Puis-je être indemniser de cette maladie nosocomiale ?”

Maladie nosocomiale après intervention chirurgicale

“J’ai subi une abdominoplastie et une partie de ma cicatrice a présenté des symptômes inquiétants tels qu’une rougeur étendue, un gonflement douloureux, de la fièvre élevée (entre 40.5 et 41), entraînant des difficultés à marcher. Mon mari m’a ramenée à la clinique, où j’ai été hospitalisée, sous perfusion pour faire baisser la fièvre, avec des prises de sang et des antibiotiques. Le chirurgien a évoqué une possible infection sans fournir plus d’informations. Après trois jours, on m’a renvoyée chez moi avec des antibiotiques et peu d’explications. Récemment, des symptômes similaires sont réapparus, confirmant une infection bactérienne selon ma généraliste. J’ai des épisodes récurrents de ce genre, entraînant un arrêt maladie de 10 jours et une fatigue extrême. Je m’interroge sur une possible contamination lors de l’intervention et envisage une demande de résultats d’analyse à la clinique. Quelle indemnité puis-je demander pour cette maladie nosocomiale ?”

Infection nosocomiale lors d’une opération

“J’ai eu une opération du canal carpien gauche, et environ 15 jours après l’intervention, j’ai développé une infection (staphylocoque) qui a nécessité une réintervention en urgence avec reprise des gaines des tendons. J’en garde des séquelles physiques et mentales, et la médecine du travail refuse ma reprise dans mon travail actuel de conducteur de bus. Je souhaite obtenir des renseignements et connaître les démarches à suivre pour être indemnisé de cette maladie nosocomiale.”

Maladie nosocomiale aggravation

“J’ai 67 ans et j’ai contracté un staphylocoque doré lors d’une troisième reprise chirurgicale sur une arthrodèse lombaire L3 L4 L5 S1, et j’ai constitué un dossier auprès de la CCI. Actuellement, mon état de santé se dégrade au niveau de mon arthrodèse lombaire, nécessitant une nouvelle hospitalisation prochainement. J’ai trois questions :
1°) Dois-je signaler cette dégradation de ma situation à la CCI, et comment procéder ?
2°) La CCI m’a demandé d’appeler à la procédure le chirurgien qui a effectué ces interventions. Quelle est la signification de cet appel à la procédure ?
3°) La compagnie d’assurance de la clinique m’a demandé de lui transmettre mon dossier médical pour son médecin expert. Est-ce normal ?”

FAQ – Tout savoir sur l’Indemnisation des Infections Nosocomiales

Q : Qu’est-ce qu’une infection nosocomiale ?
R : Une infection contractée dans un hôpital ou tout autre établissement de santé, qui n’était ni présente ni en incubation au moment de l’admission du patient.

Q : Comment prouver qu’une infection est nosocomiale ?
R : À travers des rapports médicaux et des analyses attestant que l’infection a été contractée pendant le séjour hospitalier.

Q : Quels sont mes droits en tant que victime d’une infection nosocomiale ?
R : Vous avez le droit à une indemnisation si l’infection a entraîné des dommages significatifs. Cela peut inclure les frais médicaux, la perte de revenus, et les dommages moraux.

Q : Quelle est la procédure pour obtenir une indemnisation ?
R : Vous devez déposer une demande auprès de la CRCI ou engager une action en justice. La CRCI est souvent la première étape recommandée.

Q : Quel est le délai pour déposer une demande ?
R : Le délai est généralement de dix ans à compter de la consolidation du dommage.

Q : Dois-je engager un avocat ?
R : Bien que non obligatoire, un avocat peut augmenter vos chances d’obtenir une indemnisation adéquate.