Quel délai pour porter plainte après un accident de la route ?

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Maître Morin vous présente ses domaines d’intervention en matière de faute médicale et d’accident de la route. Il reste à votre disposition si vous avez des questions particulières. N’hésitez pas à le contacter via la messagerie.

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Quel délai pour porter plainte après un accident de la route ? Gilles H.

Top réponse résumée à la question :

  1. Délais de Prescription pour Plainte Pénale:
    • Contraventions : 1 an.
    • Délits : 6 ans.
    • Crimes : 20 ans.
  2. Procédure de Dépôt de Plainte:
    • Vous pouvez déposer une plainte auprès de la police ou de la gendarmerie.
    • Vous pouvez déposer plainte depuis l’hôpital si vous êtes victime d’une infraction grave.
    • Vous pouvez envoyer directement la plainte au Procureur de la République via lettre recommandée avec accusé de réception est aussi une option.
  3. Obligation de Recevoir les Plaintes:
    • Les forces de l’ordre doivent accepter toutes les plaintes.
    • Si le refus persiste, s’adresser directement au Procureur de la République.

1. Délais pour Déposer une Plainte Pénale :

En tant que victime d’une infraction, il est essentiel de connaître les délais de prescription pour déposer votre plainte. Ces délais varient selon la nature de l’infraction :

  • Pour les Contraventions : le délai est de 1 an.
  • Pour les Délits : le délai est de 6 ans.
  • Pour les Crimes : le délai est de 20 ans.

Ces délais commencent à courir à partir du jour où l’infraction a été commise. Il est cependant conseillé de déposer plainte le plus tôt possible pour faciliter l’enquête et la procédure judiciaire.

Exemple : Si vous avez été victime d’une agression (délit), vous disposez de 6 ans pour porter plainte.

2. Dépôt de la Plainte :

Vous pouvez déposer votre plainte auprès des services de police ou de gendarmerie. Si vous êtes hospitalisé(e) suite à une infraction grave, les forces de l’ordre peuvent recueillir votre plainte directement dans l’établissement de santé.

Il est également possible de transmettre votre plainte directement au Procureur de la République, de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception.

3. Obligation des Forces de l’Ordre :

Les forces de l’ordre sont tenues de recevoir toutes les plaintes. Si elles refusent de prendre votre plainte, vous pouvez insister en leur rappelant l’article 15-3 alinéa 1 du Code de procédure pénale. En cas de refus persistant, adressez-vous directement au Procureur de la République.

4. En Cas de Difficulté :

Si vous rencontrez des difficultés pour déposer votre plainte, ou si vous avez besoin d’aide pour comprendre vos droits et les démarches à suivre, il est recommandé de contacter un avocat.


Mes Services en tant qu'Avocat : En tant qu'avocat dans la défense des victimes, je suis à votre disposition pour vous assister dans cette procédure. Je peux vous aider à préparer et à déposer votre plainte, à comprendre vos droits et à vous orienter dans les démarches judiciaires. Mon rôle est de veiller à ce que vos intérêts soient protégés et que justice soit faite.

Si vous avez été victime d'une infraction et souhaitez déposer une plainte, n'hésitez pas à me contacter pour une consultation. Nous examinerons ensemble votre situation et déterminerons la meilleure stratégie pour défendre vos droits.
Questions de victimes

Exemples de questions de victimes sur le délai pour déposer plainte après un accident de la route

1. Plainte Après Accident de la Route en tant que Passager : Bonjour, Je cherche des conseils après avoir été impliqué dans un accident de la route en tant que passager. J’ai subi des blessures nécessitant un arrêt de travail et j’ai déjà déposé une plainte auprès de la gendarmerie. J’ai reçu une ITT de 7 jours par un médecin légiste. Que dois-je faire ensuite pour poursuivre ma démarche ?

2. Refus de Plainte par les Forces de l’Ordre : Bonjour, Je suis confronté à une situation où, après un accident de la route, le commissariat a refusé de prendre la plainte de mon conjoint contre le conducteur qui n’a pas laissé ses coordonnées. Est-il possible de faire un courrier au Procureur de la République dans ce cas ?

3. Accident de la Route et Fuite du Conducteur Responsable : Bonjour, J’ai été victime d’un accident de la route, percuté par un autre véhicule alors que j’étais arrêté avant d’entrer dans un rond-point. Le conducteur responsable a fui les lieux. La police a refusé de prendre ma plainte et mon assurance affirme que je suis en tort. Existe-t-il un recours dans cette situation ?

4. Accident Piéton et Absence d’Information sur le Conducteur : Bonjour, Mon fils a été percuté par un scooter en traversant un passage piéton. Il a perdu connaissance et ne se souvient de rien. Nous avons déposé une plainte et fourni les documents nécessaires à la sécurité sociale, mais nous n’avons aucune information sur le conducteur du scooter. Que devons-nous faire pour avancer dans cette affaire ?

5. Accident de Vélo avec Fuite du Conducteur et Pression de l’Assureur : Bonjour, J’ai été renversé en vélo par une voiture qui a ensuite pris la fuite. Un constat de police a été établi et j’ai déclaré l’accident à mon assureur. Cependant, l’assureur me dissuade de me porter partie civile. Que dois-je faire dans cette situation et y a-t-il un intérêt à me porter partie civile ?

6. Accident de la Route sans Constat et Procédure VGE : Bonjour, J’ai été victime d’un accident de la route où une voiture s’est déportée sur ma voie. J’ai été emmené aux urgences avec quelques contusions et ma voiture est en procédure VGE. Aucun constat n’a été fait sur place. Comment dois-je procéder pour le dépôt de plainte et la suite des démarches ?

Lire aussi sur le sujet