Avocat accident de la route et erreur médicale Saint-Chamond

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Avocat accident de la route et erreur médicale Saint-Chamond

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Intervention sur Saint-Chamond en cas de recherche d’un avocat

Notre cabinet d’avocat intervient exclusivement dans le domaine de l’indemnisation du préjudice corporel en cas d’accident de la route, d’erreur médicale ou d’accident de la vie sur Saint-Chamond.
Notre cabinet d’avocat intervient sur la ville de Saint-Chamond afin d’apporter son aide et son soutien aux victimes.
Si vous avez été victime d’un accident de la route, d’une erreur médicale ou d’un accident de la vie et que vous recherchez un avocat sur Saint-Chamond alors n’hésitez pas à contacter notre cabinet.
Laissez vos coordonnées facilement, nous vous contacterons dans les 24 heures.

    Remarques sur l’intervention sur Saint-Chamond du cabinet d’avocat

    Le cabinet d’avocat Morin intervient sur la ville de Saint-Chamond dans son domaine de compétence. Ayant été formé dans le domaine spécifique de l’indemnisation du préjudice corporel en matière d’accident de la route, d’erreur médicale ou d’accident de la vie, il met en oeuvre sur Saint-Chamond son savoir-faire auprès des victimes afin que celles-ci soient indemnisées le mieux possible.
    Si nécessaire, le cabinet d’avocat vous proposera l’intervention d’un médecin expert de victimes sur Saint-Chamond afin de défendre l’aspect médico-légal de votre dossier d’indemnisation.

    Questions posées à l’avocat de victimes

    Exemples de questions de victimes concernant un avocat sur Saint-Chamond

    Passager sur Saint-Chamond victime d’un accident de la circulation

    Ma fille a été la victime d’un accident de la circulation sur Saint-Chamond hier jeudi alors qu’elle était passagère d’un VTC Uber. Le conducteur a subitement perdu le contrôle de son véhicule, seul et en l’absence d’un tiers, soit qu’il se soit endormi, soit qu’il consultait son téléphone portable. La voiture a pris de plein fouet un terre-plein et a effectué un tonneau. Ma fille a été prise en charge par les Pompiers sur Saint-Chamond qui l’ont conduite à l’hôpital,  et son identité a été relevée par la Police sur Saint-Chamond également sur place. Je souhaiterais savoir quelles sont les premières démarches que je dois accomplir en son nom (elle est de toute évidence choquée et affaiblie) pour faire valoir ses droits et garantir sa prise en charge.

    Rapport d’expertise sur Saint-Chamond

    J’ai été victime d’un AVP sur Saint-Chamond, une voiture m’a renversé à un passage piéton. A la suite de cela les pompiers sur Saint-Chamond m’ont pris en charge, transporté à l’hôpital sur Saint-Chamond, la police a également établi un procès verbal ( que je n’ai jamais eu à ma disposition). Il est indiqué sur le rapport de l’hopital sur Saint-Chamond : contusion jambe droite, douleur tibiale et douleur jambe droite au 1/3. suite à des douleurs qui augmentaient je me suis rendue à SOS médecin, j’ai été reçu par le docteur sur Saint-Chamond qui a constaté des hématomes sur la jambe droite, il a indiqué 5 jours d’ITT, prescrit du codoliprane et des béquilles. je n’ai pas pu me rendre au travail dans l’impossibilité de conduire et étant très stréssée, je suis allée voir mon médecin traitant sur Saint-Chamond qui m’a prescrit des anxiolitiques et un arrêt de travail ainsi qu’une échographie de la jambe droite qui a fait ressortir un épanchement léger de la cheville droite. Je me rends chez mon médecin traitant sur Saint-Chamond pour faire le certificat de consolidation, chose qu’il refuse de faire ayant toujours des douleurs et  des gonflement à l’effort à ma jambe. Il me prescrit donc un IRM de la cheville droite. Je retourne chez mon medecin traitant qui cette fois ci me fait le certificat de consolidation. Je suis convoqué par le Docteur commis expert. Suite à son rapport d’expertise je constate des erreurs notament sur un élément qui peut sembler peu important. J’ai pas pu m’occuper de mes enfants suite à l’accident et donc du faire appel à une nounou sur Saint-Chamond et à mes parents qui se sont déplacés sur Saint-Chamond pour prendre le relais. Cela a engendré des frais. Je notifie donc à l’assurance cette erreur. Je reçois donc la réponse de l’assurance et du médecin qui indique qu’il ne souhaite pas me revoir ni réévaluer ce qu’il a inscrit dans le rapport. Il indique egalement que je n’avais pas besoin d’une tierce personne alors que j’étais seule avec mes deux enfants en bas ages avec des béquilles donc seule je n’aurais pas pu les habiller, leur faire à manger, les emmener à l’école donc complétement incohérent. Il a été décidé d’une gene partielle temporaire de classe I , une date de consolidation. La souffrance évaluée à 2/7, pas de séquelle fonctionnelle, pas de préjudice d’agrément, pas de frais futurs, pas d’incidence professionnelle, pas de tierce personne et une indemnisation d’un total de 2338 €.  Mon assurance m’indique que je n’ai aucun recours pour contester cette décision et que je dois m’adresser à un avocat sur Saint-Chamond et que ça va me coûter cher.  Pourriez-vous m’indiquer les moyens à ma disposition pour faire réévaluer cette expertise, comment disposer du procès-verbal ( j’ai également souhaité déposer plainte à l’époque mais la police a refusé de prendre ma plainte, le conjoint de la conductrice étant réserviste à la police et les connaissant).

    Avc sur Saint-Chamond

    Mon père a fait un avc sur Saint-Chamond. Or il était très bien suivi par son cardiologue et médecin traitant sur Saint-Chamond qu’il voyait tous les 6 mois environ. Il avait fait un écho Doppler des carotides qui montrait déjà une sténose carotidienne mais pendant 7 ans plus d’examen pour suivre l’évolution de cette sténose ! Aujourd’hui suite à son avc on découvre que sa carotide gauche est complètement occluse et non opérable car trop dangereux. Alors que si un Doppler avait été fait de façon annuelle cela aurait put être évité