Déficit fonctionnel temporaire ou Itt

Le déficit fonctionnel temporaire ou Incapacité temporaire totale

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principe du déficit fonctionnel temporaire ou Incapacité temporaire totale DFT ou ITT

ITT ou DFP selon le référentiel Mornet :
Il inclut pour la période antérieure à la consolidation, la perte de qualité de vie et des joies usuelles de la vie courante durant la maladie traumatique, le préjudice temporaire d’agrément, éventuellement le préjudice sexuel temporaire. L’évaluation des troubles dans les conditions d’existence tient compte de la durée de l’incapacité temporaire, du taux de cette incapacité (totale ou partielle), des conditions plus ou moins pénibles de cette incapacité (ex: victime qui a subi de nombreuses interventions et est restée hospitalisée et immobilisée pendant plusieurs mois par opposition à celle qui a pu rester chez elle). Selon que la victime est plus ou moins handicapée : 750 € et 1.000 €/ mois. Entre 25 et 33 € / jour Cette base sera multipliée par le nombre de mois correspondant à la durée de l’incapacité temporaire avec un abattement proportionnel si l’incapacité temporaire n’est pas totale. Exemple : deux mois d’ITT et trois mois d’ITP à 50 % indemnisés sur la base de 800 €/mois : (800 € x 2 mois) + (800 €/2 x 3 mois) = 2.800 € Si l’expert a arrêté la période du déficit fonctionnel temporaire avant la date de consolidation et que la victime conserve un taux de déficit fonctionnel permanent, il convient en cas de demande de la victime d’indemniser le déficit fonctionnel temporaire partiel à un taux qui ne peut être inférieur à celui du déficit fonctionnel permanent. Attention : conformément au principe de l’indemnisation poste par poste, le DFT subi avant consolidation ne peut, sauf exception, être réparé par des rentes et pensions, lesquelles sont le plus souvent versées après la consolidation. Vous pouvez accéder à la jurisprudence indicative et évolutive des cours d’appel en matière d’indemnisation du déficit fonctionnel temporaire.
Si vous avez besoin d’aide pour calculer vos préjudices et notament votre déficit fonctionnel temporaire, n’hésitez pas à contacter notre cabinet d’avocat.

Exemples de questions de victimes sur le déficit fonctionnel temporaire ou incapacité temporaire totale

Indemnités dommages corporels suite accident causé par un tiers

Je me permets de vous envoyer un message car j’ai besoin de conseils suite à un accident de voiture que j’ai eu sur le trajet du travail il y a 2 ans, un camion m’est rentré dedans sur la voie rapide, les assurances ont conclut que le tiers était responsable à 100%. Suite à l’accident et au vu des blessures que j’avais je suis partie directement en ambulance. Après plusieurs mois (années) j’ai vu le médecin expert de la cpam qui a jugé que j’avais des séquelles permanentes essentiellement cervicales ( inversion de courbures, déplacement de 5 vertèbres accompagné de migraines + vertiges fréquents) avec un taux d’AIPP à 2%, j’ai vu l’expert de l’assurance qui a conclut à un déficit temporaire qu’il a rémunéré à 530€, à un déficit fonctionnel permanent de 2% et à un taux de souffrance endurée à 2% et m’a proposé une indemnisation totale de 5430 €, qu’en pensez-vous ? Est-il vrai que si je conteste l’indemnisation l’assurance n’est pas tenue de me faire une autre offre ? Ou qu’elle peut baisser le montant de l’indemnisation proposée initialement ?

ITT déficit fonctionnel temporaire ou incapacité temporaire totale

Mon frère a subit une agression il y a 1 semaine (coup de poing dans la figure – fortes douleurs…) Il n’est pas allé aux urgences mais a consulté un médecin. Le médecin l’a renvoyé vers un ORL qui l’a envoyé faire des radios, puis scanner. Il doit subir une opération lundi, et peut-être d’autres operations par la suite. Il a également porté plainte et a rendez-vous avec un médecin légiste fin août. Il est au chômage et le médecin consulté le 26 juillet ne lui a délivré ni arrêt de travail, ni certificat d’ITT. L’hôpital lui a délivré un arrêt de travail débutant le 2 août. Doit-il recontacter son  médecin traitant pour demander un certificat d’ITT valable à partir du 26 juillet ? Ou bien peut-il le demander à l’hôpital ? Ou encore doit-il attendre le rendez-vous avec le médecin légiste ?

Déficit fonctionnel temporaire

Je souhaiterais connaître votre point de vue sur la définition du déficit fonctionnel temporaire que voici : « période antérieure à la consolidation, pendant laquelle, du fait des conséquences des lésions et de leur évolution, la victime est dans l’incapacité totale de poursuivre les activités habituelles qui sont les siennes, qu’elle exerce en outre, ou non, une activité rémunérée. » Êtes-vous d’accord avec la fin du texte sur l’activité rémunérée, est-elle toujours d’actualité ? Faites-vous une différence entre l’incapacité temporaire totale et le déficit fonctionnel temporaire ?

Prolongation ITT déficit fonctionnel temporaire ou incapacité temporaire totale

Nous avons été victime d’un accident de la route. Ma femme a eu 20 jours d’Incapacité temporaire totale. Elle est arrivée au terme de ces 20 jours. Sachant qu’elle n’est pas remise et qu’elle sent dans l’incapacité de rester seule ou même de pouvoir effectuer des gestes quotidiens, Faut-il prolonger l’ITT déficit fonctionnel temporaire ou incapacité temporaire totale ? Si oui, comment car son médecin traitant lui affirme qu’il ne peut pas lui prolonger car il ne serait pas apte. Selon lui nous devons-nous tourner vers  l’Unité-Médico-Légal.

Incapacité temporaire totale

J’ai une question que je souhaiterai vous soumettre, qui concerne l’incapacité temporaire totale. En cherchant une définition « juste » de ce poste de préjudice, je tombe sur la votre ainsi que sur d’autres comme celle-ci :       » L‘incapacité temporaire totale, requise en CRCI, correspond à la durée de l’arrêt de travail. C’est une incapacité médicalement reconnue mettant l’assuré dans l’impossibilité complète et  continue (à la suite de maladie ou d’accident) de se livrer à son activité professionnelle lui  rapportant gain ou profit. Cette définition diffère de l’ ITT pénale qui correspond à la période  d’autonomie réduite pendant laquelle la victime ne peut effectuer seule une de ses activités  quotidiennes essentielles (se nourrir, s’habiller, aller aux toilettes, se déplacer seul, susciter des secours) ». Cette définition semble s’opposer à la votre. Comment s’y retrouver ?

Renseignements ITT déficit fonctionnel temporaire ou incapacité temporaire totale

Mon fils est militaire et s’est fait percuter par une voiture dans l’enceinte de la caserne avec d’autres collègues. Il a été hospitalisé, plâtré et un arrêt. Un gradé lui a dit de prendre contact avec son médecin traitant pour déclarer des ITT. Que faut-il comme papiers et quelles ITT ? Car il y en a 2 différentes. Incapacité temporaire totale ou incapacité temporaire de travail ?

Itt

J’ai été victime d’un accident de la route avec blessé léger. En ce qui me concerne je suis passagère sans emploi mère au foyer, et depuis le choc je suis douloureuse, avec maux de tête et dans la capacité d’arriver à mes taches quotidiennes ménagères ou de m’occuper de mes enfants. L’accident a eu lieu il y a trois jours, le docteur a constaté une entorse cervicale mais n’a pas mis de ITT. Quand je vous lis je me rends compte que cette accident nuit vraisemblablement à mon activité quotidienne de femme au foyer et de mère. Dois-je retourner voir mon médecin exiger des ITT jusqu’à ce que je me sente mieux au niveau des cervicales.