Indemnisation suite à un accident de la vie par un tiers

Comment se faire indemniser suite à un accident de la vie avec un tiers

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Principe d’indemnisation suite à un accident de la vie par un tiers

En cas d’accident de la vie dont la responsabilité incombe à un tiers il convient de faire un recours contre l’auteur lui même. Si le tiers est un particulier, Il est possible que celui-ci soit assuré et c’est alors son assurance habitation qui couvrira sa responsablité civile. Le principe est la réparation intégrale du préjudice. Si le tiers est une personne morale, c’est l’assureur de celle-ci qui devra prendre en charge ( exemples : une association ou une entreprise ).
La façon la plus simple d’être indemnisé est cependant si vous avez une garantie des accidents de la vie ( GAV ). Il convient de lire le contrat pour comprendre l’indemnisation prévue par celui-ci.

Si vous êtes victimes d’un accident de la vie avec un tiers et que vous vous posez des questions sur l’indemnisation, n’hésitez pas à contacter notre cabinet d’avocat pour avoir notre avis.

Exemples de questions de victimes suite à un accident de la vie avec un tiers

Renseignement suite à un accident de la vie

Je souhaite avoir des renseignements. Le 13 aout dernier j’ai été victime d’un accident de la vie, j’ai fait une chute de 3 mètres de haut chez un ami, suite à cela j’ai eu de nombreuses liaisons (fracture du nez et fracture de 2 coudes). Je réalise encore des séances de kiné car la mobilité de mes membres n’est encore pas revenue à 100 %.
Un ami m’a parlé de votre site, je souhaiterai savoir à qui m’adresser pour être indemnisé pour les séquelles que cela à engendré et les suites à donner.

Accident impliquant une tierce personne

Je me permets de vous contacter pour savoir quels recours sont possibles suite à un accident de la vie quotidienne. La victime de l’accident est ma mère qui était en vacance la semaine dernière. Elle « marchait » au bord de l’eau avec une amie à elle dans une zone de la plage où s’entrainent une école de surf. Elle a été percutée par un élève de l’école et a chuté au sol (en bordure d’eau). Le poste de secours est intervenu pour lui venir en aide, et ont ensuite prévenus les pompiers. Elle a été transféré à l’hôpital et a été opérée pour une fracture du genou (plateau tibial). A l’heure actuelle elle est toujours au service orthopédique de l’hôpital, et attend sont transfert vers un centre de rééducation a proximité de son domicile. Lorsque ma mère était au sol en attendant les secours, le moniteur de l’école de surf est venue la voir sans même s’inquiéter de son état mais pour lui dire : « Voila ce qui arrive, vous n’aviez pas le droit de marcher dans cette zone », et il est reparti à ses activités. Avec le recul, nous aimerions savoir si un recours est possible, et comment.

Indemnisation accident par tiers en vélo

Victime d’un accident de la route, vélo contre vélo, avec de multiples traumatismes ( traumatisme crânien ouvert, fracture de deux vertèbres cervicales, lésions de la moelle épinière, multiples fractures crans-faciales,…), hospitalisation de 6 semaines au CHU, et de nombreuses séquelles. Impossibilité de travailler à temps plein. Je viens de recevoir le rapport définitif d’expertise médicale contradictoire et j’aimerais être éclairé sur le montant raisonnable de l’indemnisation que je serais en mesure de réclamer. Serait-il possible d’avoir un rendez-vous avec un responsable ou avocat ?

Mauvais atterrissage un saut en parachute

Ma belle fille a participé a un saut en parachute organisé par un aéroclub, il y a 2 mois et demi, mais lors de l’atterrissage le binôme a complétement raté celui-ci et le tiers est tombé sur elle. Le lendemain elle avait la jambe (de l’aine jusqu’au pied) toute bleue et elle souffrait. Elle a donc consulté le medecin, passé échographie, IRM … et elle est actuellement toujours en arrêt de travail. Elle a voulu contacter le jour même l aéroclub mais comme celui-ci ne fonctionne que le week end, elle n’a pu les joindre que le samedi suivant l’accident soit 5 jours.. Ils n’ont pas voulu faire de déclaration d’accident  parce qu’il faut le faire, selon eux, dans les 72 heures. malgré les vidéos enregistrées par des personnes présentes. Quels recours peut-elle prétendre ?

Indemnisation par assurance accidents de la vie accident tiers

Mon assurance Accident de la vie me propose une indemnisation suite à un accident causé par un tiers. L’expert désigné  a declaré un taux d’atteinte permanente de 20% indemnisé 33000€ valeur du point 1650€. Souffrances endurées 4.5/7  indemnisé 17000€. Déficit fonctionnel temporaire 2050€. Préjudice esthétique permanent 2.5/7 indemnisé 3000€. Dépenses de  santé 300€. Soit un total 55 350€. Je suis évidemment novice et je ne sais pas si cette indemnisation est correcte ou pas. La personne de l’assurance m’a dit que le calcul avait été fait en fonction de la jurisprudence. Moi je dis aussi qu’il y a un tiers à mettre en cause…

Accident de la route avec un tiers pièton impliqué

Alors qu’elle circulait sur l’autoroute A 86 sur la voie de droite ma femme a été percutée sur le côté arrière gauche de son véhicule par un poids lourd. Celui-ci évitait une personne qui traversait en dehors des passages piètons et qui a pris la fuite Évacuée par les pompiers elle n’a pu remplir un constat amiable. Il nous est demandé de contacter la partie adverse pour obtenir un constat amiable. Nous avons donc envoyé notre partie du constat à la partie adverse. Celle-ci nous a renvoyé un autre constat contredisant notre version ainsi que celle des CRS. Sur les conseils d’une assistance juridique, nous nous sommes rendus au commissariat de notre commune pour porter plainte. Il nous a été répondu que le commissariat ne prenait pas ce genre de plainte. Qu’il s’agissait d’un problème entre assurances et que si nous souhaitions porter plainte nous devions nous rendre au tribunal pour porter plainte au civil (?). Après avoir consulté le site du tribunal, il y est indiqué que nous devons déposer une plainte au commissariat de notre commune.