Que faire en cas d’accident mortel de la route ?

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Que faire suite à un accident mortel de la route ? Faut-il prendre un avocat ?

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Que faire en cas d’accident mortel de la route ? Alexandre B

Résumé de la réponse à la question

  1. Dépôt de Plainte : Il est primordial pour les ayants droit de déposer une plainte pour officialiser l’accident et engager le processus juridique.
  2. Consultation d’un Avocat : Faire appel à un avocat en droit de la route pour guider les ayants droit dans les démarches d’indemnisation.
  3. Réclamation d’Indemnisation : Entamer le processus de réclamation d’indemnisation auprès des assurances et des responsables.
  4. Gestion des Formalités Administratives : S’occuper des formalités administratives liées à l’accident, telles que les certificats de décès et les rapports médicaux.
  5. Soutien Psychologique : Rechercher un soutien psychologique pour aider les ayants droit à gérer le deuil et le stress lié à l’accident.
Avis personnel : Lorsqu'un accident mortel vient de se produire, il est crucial pour les ayants droit de comprendre qu'il n'y a pas d'urgence immédiate. Cette prise de conscience permet d'éviter des décisions hâtives et regrettables, y compris dans le choix d'un avocat. Il est souvent préférable d'attendre un peu avant de prendre des décisions importantes. Le procès-verbal (PV) de police, par exemple, ne sera généralement disponible que dans les quatre mois suivants l'accident, ce qui indique qu'il n'y a pas d'urgence à agir immédiatement. Il est aussi conseillé de se méfier des inspecteurs d'assurances qui pourraient se présenter trop rapidement pour proposer une indemnisation. Accepter une offre d'indemnisation sans avoir pris le temps de réfléchir peut être préjudiciable. Il est important pour les ayants droit de prendre le temps nécessaire pour réfléchir et prendre du recul par rapport à l'événement. Cette démarche permettra de prendre des décisions plus éclairées et dans l'intérêt des ayants droit.

Que Faire en Cas d’Accident Mortel de la Route pour les Ayants Droit de la Victime ?

Introduction Lorsqu’une personne perd la vie dans un accident de la route, ses ayants droit sont confrontés à des démarches complexes. Il est essentiel de connaître les étapes pour obtenir une indemnisation juste et gérer les aspects légaux de la situation.

Dépôt de Plainte et Consultation Juridique

Les ayants droit doivent rapidement déposer une plainte pour formaliser l’accident. La consultation d’un avocat spécialisé est cruciale pour naviguer dans les procédures d’indemnisation et défendre efficacement les droits de la victime.

Réclamation d’Indemnisation et Formalités Administratives

Les ayants droit doivent entreprendre le processus de réclamation d’indemnisation auprès des assurances et des responsables. Parallèlement, les formalités administratives, comme l’obtention des certificats de décès et les rapports médicaux, doivent être gérées.

Conclusion Les ayants droit d’une victime d’accident mortel de la route doivent agir pour s’assurer une indemnisation adéquate et gérer les aspects légaux et émotionnels de cette épreuve.

Question : Accident mortel de mon frère

Mon frère a été victime d’un accident de la route mortel. Il n’est pas responsable. Doit-on prendre un avocat ? L’assurance nous a dit que ca servait à rien de se constituer partie civile. Elle nous a dit qu’elle allait rapidement nous indemniser correctement. Nous avons bien entendu des doutes de ce que raconte cet assureur qui semble trop gentil pour que ce soit vrai.

Réponse :

En cas d’accident de la route mortel, se pose la question du pénal. L’auteur de l’accident, s’il est poursuivi devant le tribunal, devra répondre de ses actes devant la justice. Prendre un avocat est alors utile pour suivre votre dossier devant le tribunal si vous vous constituez partie civile. L’assureur vous dit que ce n’est pas utile. Il n’est pas à votre place. Vous avez parfaitement le droit de vouloir participer au procès et de voir comment la justice va être rendue. D’autre part va se poser la question de l’indemnisation : l’avocat peut vous permettre de négocier au mieux les indemnités et éviter d’être indemnisé au rabais.

Je propose mes services d'avocat pour accompagner les ayants droit dans ces démarches, en offrant un soutien juridique et administratif dans ce moment difficile.
Questions de victimes

Questions de victimes suite à un accident mortel

Accident de la route mortel

Mon oncle est décédé suite à un accident de la route. Il a été renversé par une voiture,  sur un passage piéton, et est décédé des suites de ses blessures 3 jours plus tard. Après procédure auprès du tribunal il s’avère que les assurances ne verseront que 12.000 euros à ma tante (veuve). La somme attribuée nous semble vraiment faible mais nous ne connaissons pas les barèmes d’indemnisation dans une telle situation. Comment faire pour vérifier si cette offre suite à cet accident mortel est correcte ?

Accident mortel

Mon papa a eu un accident de moto et est décédé d’une cholécystite. Mon papa a été reconnu non responsable d’après mon assurance. Il y a eu une expertise qui n’a rien donné et ont demandé une expertise contradictoire amiable avec un chirurgien qui aura lieu. Au décès de mon père le docteur m’a annoncé que c’était du au choc de l’accident.  A l’heure d’aujourd’hui aucune offre d’indemnisation est-ce normale ? Sachant que les 8 mois depuis l’accident sont passés.

ACCIDENT MORTEL DE LA ROUTE

Suite à un accident mortel de la route ayant coûté la vie de mon frère, nous sommes ma famille et moi toujours dans l’attente du procès verbal de police. Sachant que la personne qui l’a percuté sur sa moto était en état d’ébriété (résultat du test d’alcoolémie confirmé par la police en septembre). L’OPJ en charge de l’enquête nous fait comprendre que mon frère était en tort, il se serait déporté sur l’autre voie et n’aurait pas vu le véhicule arriver en face de lui. Or nous avons cherché à savoir ce qui ce serait passé et une vidéo de surveillance nous a permis de constater la réalité des choses, mon frère était bien dans sa voie. Nous en avons tout de suite informé le commissaire de police pour changer la direction de l’enquête.  A ce jour nous n’avons plus aucune nouvelle de l’affaire. Nous avons peur qu’il n’y ait jamais de procès et que cet individu continue à vivre dans l’insouciance de ses actes.

Indemnisation suite décès de ma mère dans un accident de la route avec tiers responsable

Je suis la fille d’une victime d’un accident mortel. Ma mère a voulu tourner à gauche, une voiture est arrivée en face et lui est rentrée sur le flan droit. Elle est morte 2 jours plus tard des suites de ses blessures internes. Au départ, tout indiquait que ma mère avait grillé la priorité à droite mais après un an d’expertise diligentée par la gendarmerie, le rapport d’expertise démontre que l’accident est due à la vitesse excessive du conducteur qui lui est rentré dedans. Ma question concerne l’indemnisation de ses ayants droits qui se sont portés partie civile. On se demande à quoi on a droit en terme de dommages et intérêts ?

Accident mortel

Un accident a eu lieu il y a 3 jours. Les deux passagers sont morts. La voiture n’a pas été assurée par le conducteur qui venait d’obtenir son permis il y a deux semaines. Comment cela se passe pour la personne qui était côté passager ?

Accident routier mortel

Je me tourne vers vous car mon fils âgé de 17 ans a eu un accident de la route non responsable mais qui lui a coûté la vie et je ne sais pas où aller pour obtenir dommage et réparation (au moins frais d’obsèque).

Indemnisation accident de la route mortel

Mon frère aîné a été tué par un chauffard. Il était à vélo lorsque la voiture l’a percuté. Le procureur a décidé de poursuivre ce monsieur pour homicide involontaire. Son assurance, nous a proposés une somme de 7000 euros d’indemnisation pour mes frères et soeur. Nous sommes quatre. Nous avons refusé et ils nous ont proposés 8000 euros. Que pensez-vous de ce montant ?

Accident mortel de la route

Suite à l’accident mortel de la route de mon père au mois de février, je viens tout juste de recevoir des nouvelles des assurances me disant qu’il appliquait la déchéance de garantie (alcoolémie) Je voudrais m’entretenir avec vos services pour être au courant des éventuelles procédures qu’implique cette situation.

Accident mortel de mon fils

Mon fils est décédé d’un accident de la route. Les assurances prévoyance que mon fils avait contracté me disent à ce jour qu’ils n’ont toujours pas le procès verbal. J’ai contacté le gendarme qui s’est occupé de mon fils et m’a dit que le PV avait été transmis au tribunal de grande instance. À priori personnes n’a ce PV. Je ne l’ai pas et pas de moyens pour prendre un avocat. Comment faire ?

Accident mortel de moto

En rangeant des papiers j’ai trouvé l’assurance de mon mari. Je ne pouvais pas ouvrir après plusieurs années. Je constate que mon mari avait une assurance conducteur. A quoi cela correspond t il ? Une indemnisation a été versée à ma fille majeure mais pas à mon fils. Est-ce normal ? Pourquoi l’assureur ne nous a plus contacté pour le résultat de l’enquête. Ayant été blessée moi-même et psychologiquement touchée j’ ai signé pour clôturer mon dossier. Tout ça je ne le vois que maintenant.

Renseignements suite décès accident de voiture

Mon petit frère est décédé suite à un accident de la route avec 2 amis. Les 3 personnes sont décédées, mon frère était passager. Le conducteur était alcoolisé. Étant donné que les 3 personnes sont décédées, l’affaire est soit disant fermée.  Est-ce que nous devons porter plainte, et contre qui ?

error: Content is protected !!