Appareil respiratoire et barème indicatif du concours médical

« Un avocat de confiance est un phare qui apporte la lumière et aide à garder le bon cap », Maître Michel Lamy, ancien Bâtonnier de Rouen 

Barème indicatif Appareil respiratoire AIPP

N’hésitez pas à profiter de notre 1er RDV offert afin d’avoir notre avis gratuitement sur votre situation et notre proposition d’intervention. Cliquez sur la photo

Appareil respiratoire

Qu’il s’agisse de séquelles de traumatismes thoraciques (fractures pluricostales, épanchements pleuraux, lésions
diaphragmatiques, exérèses pulmonaires), d’atteinte de la trachée (sténose), d’atteinte broncho-pulmonaire (asthme,
BPCO, emphysème, fibrose pulmonaire) ou d’atteinte tumorale (cancer bronchopulmonaire, mésothéliome, . .. ), l’évaluation de l’incapacité permanente doit se baser sur l’importance de l’insuffisance respiratoire.

L ‘insuffisance respiratoire s’évalue d’après :

  • l’importance de la dyspnée qu’il est possible de graduer en se référant à l’échelle des dyspnées de Sadoul;
  • l’examen clinique;
  • l’analyse des différents examens parcacliniques déjà pratiqués (imagerie, endoscopie, gazométrie,. .. ) ou que l’expert pourra demmader ou réaliser s’ils ne sont pas invasifs

1 – INSUFFISANCE RESPIRATOIRE CHRONIQUE

L’évaluation devra toujours tenir compte de l’état préexistant de la fonction respiratoire. En cas de discordance entre les plaintes respiratoires et les paramètres fonctionnels de repos normaux, un test de marche de 6 minutes peut être effectué et/ou une épreuve d’effort (avec V0 2 max) en l’absence de contre-indication.

Dyspnée pour des efforts importants avec altération mineure d’ une des épreuves fonctionnelles 2 à 5 %

Dyspnée à la montée d’un étage, à la marche rapide ou en légère pente avec :

  • soit CV ou C PT entre 70 et 80 %
  • soit VEMS entre 70 et 80 %
  • soit TLCO/V » entre 60 e t 70 % 5 à 15 %

Dyspnée à la marche normale à plat avec:

  • soit CV ou CPT entre 60 et 70 %
  • soit VEMS entre 60 et 70 %
  • soit TLCO/VA inférieur à 60 % 30 à 50%

Dyspnée au moindre effort (déshabillage) avec :

  • soit CV ou CPT inférieure à 50 %
  • soit VEMS inférieur à 40 %
  • soit hypoxémie inférieure à 60 mmHg associée ou non à un trouble de la capnie (Pa C02), avec éventuelle contrainte
    d’une oxygénothérapie de longue durée(> 16 h/jour) ou d’une trachéotomie ou d’une assistance ventilatoire
    intermittente 50 % et plus

Il – ASTHME

L’asthme peut entraîner un handicap, alors que la fonction respiratoire intercritique reste normale. Il s’agit d’asthme intermittent:
•Ne nécessitant pas de traitement de fond jusqu’à 5 %
•Nécessitant un traitement de fond 5 à 10 %
En cas d’anomalie permanente des EFR, on se reportera à l’évaluation de l’insuffisance respiratoire.

Ill – SÉQUELLES PARIÉTALES

Séquelles douloureuses persistantes de thoracotomie jusqu’à 5 %